Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7146
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.3% 14.3 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Brèves d'actu
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Les actualités

Rester « connecté » même en maison de retraite

Publié le : 2 décembre 2016

Il est 14 heures. Dans le salon « Maréchal Joffre » de cette maison de retraite médicalisée gérée par la Fondation de l’Armée du Salut, à Chantilly, un groupe de 10 personnes âgées est assis devant un écran d’ordinateur. Jusqu’à 16 heures et avant le goûter, ils vont apprendre à maitriser un écran, une souris, un clavier. Découvrir internet. « Certains n’ont jamais touché un clavier ou ordinateur de leur vie », fait remarquer le directeur de l’établissement, Rodolphe Lux.

Depuis le début du mois d’octobre, un vendredi sur deux, les résidents de la maison de retraite l’Arc-en-Ciel à Chantilly (Oise), qui accueille une quarantaine de personnes âgées, s’initient à l’informatique. Un animateur de l’association Graine de Vie et l’animateur de l’Arc-en-Ciel organisent les ateliers. Les thématiques peuvent varier : quizz musical sur une tablette tactile, utilisation de Google map pour retrouver sa ville de naissance, comment envoyer un message, une photo, ou comment communiquer par vidéo. 

L’objectif de ces ateliers est de permettre aux résidents de la maison de retraite de pouvoir, premièrement, se familiariser avec l’informatique et deuxièmement communiquer avec leur entourage. Et surtout de se divertir : « Les résidents voient dans l’ordinateur un objet ludique », note Yann Hénocq, animateur à l’Arc-en-Ciel. « Avec les réseaux sociaux, les personnes âgées peuvent échanger et partager des messages avec leur entourage, leurs petits-enfants qui utilisent tous des ordinateurs ou les téléphones connectés », explique l‘animateur de Graine de vie. 

« La prise en main est relativement simple, grâce à une interface munie de grandes touches qui permettent d’accéder aux informations et applications d’un simple touché du doigt », souligne le directeur de la maison de retraite.

L’informatique : une ouverture sur le monde importante pour des personnes à l’autonomie réduite

L’autre objectif derrière ces ateliers est d’encourager les personnes âgées à utiliser Internet pour rompre un certain isolement. S’informer sur le monde qui les entoure est également une des sources de motivation. 

Certains outils informatiques ne comportent pas de fils et peuvent se tenir comme un livre, offrant une meilleure posture, et améliorant ainsi le confort de lecture, par conséquent les personnes à mobilité réduite peuvent donc avoir accès à internet sans se déplacer. 

A la maison de retraite médicalisée, Arc-en-Ciel, la moyenne d’âge des résidents est de 84 ans, et les femmes accueillies sont les plus attirées par la souris. Elles aiment aller sur Internet comme on tire sur le fil d'une pelote de laine : sans jamais savoir quand cela s'arrêtera.

Mayore Lila Damji

 


Dossiers spéciaux

Lire la suite

IAE

L'insertion par l'activité économique
lire plus

Lire la suite

Précarisation des personnes âgées : l'Armée du Salut se mobilise
lire plus