Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7129
17% 17 %
63.7% 63.7 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Témoignages
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Les actualités

Pour enseigner la langue française, il faut être à la fois enseignant, orthophoniste, coach et animateur

Publié le : 9 décembre 2009

Découvrez le témoignage de Anne-Marie Monchicourt, Paris. Depuis 2007, elle assure une formation destinée à l'apprentissage de la langue française auprès de personnes originaires d'Afrique et du Sri Lanka.

« Depuis 2007, j’assure une formation destinée à l'apprentissage de la langue française auprès de personnes originaires d'Afrique et du Sri Lanka, sachant déjà partiellement parler, lire et écrire en français.

A travers cette activité, j’ai découvert avec surprise à la fois l'immensité du besoin et l'immensité de la demande, et les contradictions de cette situation : d’une part, les pouvoirs publics posent une forte demande d'intégration vis-à-vis des migrants, d’autre part, je constate une forte demande d'intégration de la part de ces derniers. Or les moyens pour parvenir à faire se rencontrer ces deux objectifs sont bien minces !

En tant que bénévole, je fais au mieux pour y répondre. Les compétences requises dépassent de loin l’enseignement de la langue elle-même : il faut être à la fois enseignant, orthophoniste, coach et animateur. Mais les participants démontrent un désir de connaissances et une volonté d’autonomie très encourageants ! »