Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7129
17% 17 %
63.7% 63.7 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Témoignages
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Les actualités

Il y a une part de divin à rechercher dans chaque personne

Publié le : 1 juillet 2010

Henri Gesmier a 60 ans. Il est prêtre de la Mission de France, éducateur spécialisé depuis 30 ans à la prison de Fleury-Mérogis.

Je pense que l’on choisit un métier en fonction de son histoire, de ses rencontres. J’ai été élevé dans un orphelinat, en province, et certains de mes copains ont fait de la prison.

Je n'avais pas d’idées précises de ce que c'était. À leur contact, j'ai souhaité la connaître de l’intérieur alors je me suis formé comme éducateur spécialisé en prison.

L’éducateur est celui qui prend la clef des cellules, qui va à la rencontre des détenus pour entamer avec eux un dialogue, un accompagnement social.

Choisir d'y être prêtre c’est témoigner de la présence de Dieu et de l'Église au monde, en étant comme « monsieur tout le monde».

J’ai fait le choix d’être prêtre au travail, conscient du mur qu'il y a entre l’Église et le Monde et de cette incroyance.

Être prêtre au travail c'est rejoindre ces deux dimensions qui coexistent l’une à côté de l'autre.Je vis mon ministère de prêtre dans le silence. C’est là que j’entretiens ma relation personnelle avec Dieu, dans la prière, seul ou avec d’autres croyants.

Il y a une part de divin à rechercher dans chaque personne. Il y a d’innombrables richesses chez l’autre, parfois enfouies du fait de son histoire ou des circonstances de la vie.