Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

Vous êtes ici : Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiques de presse

29 janvier, à Rouen, l’Armée du Salut inaugure un dispositif d’habitat d’un nouveau type

Publié le :27 janvier 2010

Le 29 janvier à 11H00, l’Armée du Salut inaugurera à Rouen un dispositif d’habitat d’un nouveau type, une pension de famille. Elle accueillera 25 personnes qui, sans avoir besoin d’un encadrement permanent, ne peuvent pour autant vivre de manière parfaitement indépendante. La solution proposée combinera donc autonomie, grâce à un logement individuel, et accompagnement, grâce au développement d’une vie sociale sein et en dehors de l’établissement.

L’ouverture de cette nouvelle structure d’accueil est l’aboutissement de près de 15 ans d’efforts. Tout a en effet commencé au milieu des années 90 par un premier travail d’étude afin de voir quelles étaient les problématiques rencontrées par les Pensions Famille existantes et comment en améliorer le principe. En 1997, cette étude conduira au montage par l’Armée du Salut et quatre autres associations d’un premier projet. Aucune municipalité n’accepta hélas d’accueillir cet établissement.

Tout d’abord abandonné, le projet fut relancé en 2004 par la Fondation de l’Armée du Salut, qui eut l’idée de réutiliser un terrain existant à Rouen. Après avoir réuni les partenaires financiers nécessaires un permis de construire fut déposé en décembre 2005. En septembre 2007 commençaient les travaux à l’emplacement de ce qui était auparavant un parking et un chantier d’insertion désaffecté. Les travaux s’achevaient en mars 2009 et le premier résident pouvait finalement arriver le 1er juillet 2009, soit près de 15 ans après le dépôt du premier projet.

Le coût total de construction de ce bâtiment est de 1.399.000. Il a été financé à 39.91% par des subventions (dont 19,4 % de la DDE , 10% du Conseil Général, 4, 35% de la Communauté d’Agglomération de Rouen Elbeuf Austreberthe, 4,28% de la Ville de Rouen) et pour le reste par des sommes empruntées par la Fondation de l’Armée du Salut.

L’inauguration de cette pension de famille aura lieu le vendredi 29 janvier à 11h00 au 29 rue Anatole France à Rouen par Messieurs Alain Duchêne, Président de la Fondation de l’Armée du Salut et Rémi Caron, Préfet de Seine-Maritime et de la Région Haute-Normandie, en présence de M. Laurent FABIUS, Député de Seine-Maritime, Président de la Communauté d'agglomération de Rouen Elbeuf Austreberthe, de Mme Valérie FOURNEYRON, Députée de Seine-Maritime et Maire de Rouen, de M. Didier MARIE, Président du Conseil Général de Seine-Maritime et de M. Alain Raoul, Directeur Général de la Fondation de l’Armée du Salut.

La Pension de famille est un dispositif innovant d’hébergement durable (sans limite de temps) qui allie autonomie et vie collective. Les résidents disposent en effet leur propre logement mais, dans le même temps, deux travailleurs sociaux de la Fondation présents sur place participent au développement de la vie sociale. Ils proposent, grâce aux liens tissés avec des associations locales, des activités artistiques, culturelles, sportives etc. L’objectif est de rompre l’isolement des résidents et que puisse se créer du lien social. Le travail social implique également une aide pour apprendre à gérer un budget quotidien ou pour améliorer son hygiène alimentaire.

La Pension de Famille de l’Armée du Salut accueille déjà 18 résidents (pour 25 au total) et ses équipes continuent de recevoir des dossiers de couples et familles susceptibles de venir habiter les T2 et T3 encore disponibles. Les personnes accueillies se retrouvent régulièrement dans la salle commune où ils peuvent par exemple manger ou se divertir. Les réunions de résidents ont, par exemple, permis d’écrire un règlement intérieur et de définir des règles de vie commune.

Le profil des personnes accueillies est varié mais toutes ont en commun de rencontrer des difficultés d’insertion sociale pour quelque raison que ce soit. Des problèmes de santé (psychologiques ou physiques) sont souvent à l’origine de cette difficulté à vivre de manière autonome. Ce type d’hébergement n’a donc rien à voir avec un dispositif d’urgence mais est essentiel afin de réaliser à la fois un suivi de personnes en cours d’insertion sociale et un travail de prévention.

L’Armée du Salut est présente à Rouen depuis 1942 où elle a d’abord ouvert un poste (paroisse). Aujourd’hui en plus de celui-ci, qui dépend de la Congrégation (organisme cultuelle) et propose une action sociale de proximité, la Fondation de l’Armée du Salut mène sont action au sein de 5 structures dont la nouvelle pension de famille :

  • Résidence du Vieux Marché : Centre Hébergement et de Réinsertion Social (CHRS) qui à 5 places pour l’accueil d’urgence

  • L’Océanite : CHRS qui va devenir pension de famille et qui va disposer de 16 appartements

  • Foyer Charles Péan à Maromme : CHRS pour 20 résidants autonomes (préparation des repas…) qui peuvent bénéficier d’ateliers les aidant à se (re)familiariser avec le monde du travail

  • Logements extérieurs pour des personnes capables de loger en autonomie mais qui ont cependant besoin d’un accompagnement social de proximité

Contact Presse :
Pierre-Baptiste Cordier
01 43 62 25 27

-----

Paris, 27 janvier, 2010


A l’occasion du 8 mars, l’Armée du Salut se mobilise pour sensibiliser à la cause des femmes

Du 7 au 9 mars 2017, le Palais de la Femme de l’Armée du Salut fait son Festival ! De nombreuses activités sont organisées pour sensibiliser, informer, échanger, confronter les expériences et participer à l’amélioration de la situation des femmes, mais aussi pour poursuivre la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Yvan Grimaldi, nouveau Directeur des Programmes inclusion sociale de la Fondation de l’Armée du Salut

Yvan Grimaldi, 54 ans, nouveau directeur des Programmes « Inclusion sociale » de la Fondation de l’Armée du Salut a pris ses fonctions le 30 janvier 2017. Une sorte de retour aux sources car c’est à l’Armée du Salut qu’il a débuté sa carrière. Il succède ainsi à Perrine Dubois qui a choisi de relever de nouveaux défis professionnels en région.

Plus de 410 nouvelles places d’hébergement d’urgence hivernales ouvertes par l’Armée du Salut

Face à la saturation du 115, le numéro d’urgence pour les sans-abris, et les fortes demandes d’hébergement et le manque de places disponibles, la Fondation de l’Armée du Salut ouvre plus de 420 places supplémentaires dans dix établissements en France.

Les bénéficiaires parisiens de l’Armée du Salut conviés à passer un Noël festif

L’Armée du Salut attache une importance particulière à la fête et met tout en place pour que la solidarité et la chaleur humaine soient au rendez-vous pour les fêtes de fin d’année.Cette année, des festivités seront organisées dans 4 établissements parisiens de l’Armée du Salut pour Noël et le 31 décembre !

Le 2 décembre, le magasin solidaire Affaire d’Entr’Aide de l’Armée du Salut fêtera ses 10 ans et sa complète rénovation.

Le vendredi 2décembre 2016, à 12heures, le magasin solidaire « Affaire d’Entr’Aide », de la Fondation de l’Armée du Salut, ainsi que ses ateliers d’insertion fêteront à Kingersheim leurs 10 ans d’existence. 10 ans à aider les personnes éloignées de l’emploi à s’insérer professionnellement.

Plurial Novilia et l’Armée du Salut inaugurent Le Toit Solid’Air pour 21 personnes sans abri à Reims

Le vendredi 25 novembre 2016, le Centre d’hébergement d’urgence Le Toit Solid’Air sera inauguré à Reims : 21 personnes, femmes et hommes, seront accueillies dans de nouveaux bâtiments qui témoignent de la mobilisation de toute une région.

Inauguration à Pleugueneuc (35) d’une maison de la seconde chance pour les jeunes

Le vendredi 16 septembre 2016, à 11h30, sera inauguré à Pleugueneuc (35) le « lieu de vie » Les Crêts Péclets, désormais géré par la Fondation de l’Armée du Salut. Repris par la Fondation en 2015, l’établissement accueille aujourd’hui 6 jeunes en rupture sociale, familiale et scolaire afin qu’ils retrouvent un second souffle.

En été, l’Armée du Salut maintient son aide alimentaire d’urgence

Selon l’Observatoire des inégalités, près de 4 millions de personnes en France dépendent de l’aide alimentaire pour manger à leur faim. Certaines ont pourtant un travail ou une petite retraite mais n'ont pas pour autant les moyens de se nourrir.

jav-pop.net