Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7139
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.3% 14.3 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiques de presse

Juillet 2010, l’Armée du Salut lance sa campagne d’été 2010

Publié le :20 juillet 2010

Que l’on soit jeune issu de famille en difficulté, adulte en situation de grande précarité, ou personne âgée vulnérable, l’été est la période de tous les risques, notamment en termes de santé. C’est pour cette raison que l’Armée du Salut a lancé, début juillet, sa campagne d’été afin de venir en aide à tous ceux dont la situation pourrait s’aggraver avec l’été.

Si l’action de l’Armée du Salut ne connaît pas de trêve tout au long de l’année, l’été est une période particulièrement cruciale durant laquelle le dispositif de prise en charge est renforcé. Lorsqu’il s’agit des adultes en situation de grande précarité ou des personnes âgées vulnérables, c’est parfois le pronostic vital qui peut se retrouver engagé du fait de manque de soin. Sur près de 100 décès de personnes sans domicile fixe chaque année à Paris, 80 ont lieu hors période hivernale 1. Pour toutes ces raisons l’Armée du Salut a lancé début juillet sa campagne d’été 2010 car, comme le rappelle Alain Duchêne, président de la Fondation de l’Armée du Salut, « même si l’été est l’occasion de prendre du repos, il ne doit pas nous faire oublier l’urgence de la solidarité pour chacun ».

Auprès des personnes en grande précarité

L’été, beaucoup d’associations et de structures ferment, il devient alors difficile de se nourrir, de se désaltérer, d’avoir accès à des soins. A Paris et dans 5 autres villes, l’Armée du Salut continuera et parfois même renforcera son action en matière d’aide alimentaire d’urgence. A Paris, par exemple 70.000 personnes ont pu bénéficier l’été dernier des « soupes de nuits » (repas complet et équilibrés). Cette année, le nombre de repas servis chaque soir sera jusqu’à 40% supérieur au nombre de repas servis le reste de l’année. Les centres d’accueil de jour demeurent par ailleurs ouverts tout l’été afin de permettre aux personnes qui le souhaitent de prendre une douche, laver leurs vêtements, relever leur courrier et bien entendu commencer ou poursuivre leurs démarches avec les travailleurs sociaux présents.

Auprès des plus jeunes

Parce que l’exclusion sociale c’est aussi ne pas pouvoir partir en vacances, de nombreux établissements et paroisses de l’Armée du Salut organisent des séjours de vacances (Loire, Héraut, Hollande) ou bien encore des séjours à la ferme afin de permettre aux enfants de découvrir de nouveaux horizons.

Auprès des personnes âgées vulnérables

Qu’elles vivent encore à leur domicile ou dans une maison de retraite médicalisée de la Fondation, les personnes âgées vulnérables seront également au centre de toutes les attentions. Pour celles qui vivent encore à leur domicile, la solitude est souvent plus difficile durant l’été. L’Armée du Salut exerce par conséquent une véritable vigilance sur ces personnes en développant des visites à domicile grâce au service du bénévolat. Ce temps passé leurs permet un temps d’échange, de rencontre mais aussi une aide concrète pour les petites choses du quotidien (courses, promenades etc..).

Dans les maisons de retraite médicalisées de la Fondation, tous les équipements nécessaires seront bien entendus déployés en cas de forte chaleur (pièce rafraîchie par exemple). Ces établissements organiseront en outre pour leurs pensionnaires des séjours,sorties ou pique-niques afin de faire de l’été un moment festif et non un moment où l’exclusion est encore plus forte.

L’Armée du Salut est engagée depuis 128 ans dans la lutte contre toutes les exclusions et pour l’intégration de tous dans la société. Une partie de ses actions est financée par les dons. La générosité des donateurs est donc essentielle pour qu’elles puissent se poursuivre.*

Une aide alimentaire d’urgence

  • A Paris
    - chaque soir à 19h00, quai de Jemmapes dans le X° arrdt, un repas complet, équilibré, adapté à la saison est servi chaque jour à près de 400 personnes. L’été passé près de 70.000 personnes ont pu bénéficier des « soupes de nuits » servies par des bénévoles.
    - Au restaurant social du bd Ney, chaque soir à partir de 19h00, un repas assis est également offert à 230 personnes.
  • A Mulhouse
    - L’épicerie sociale est ouverte chaque matin, du mardi au samedi matin inclus, elle reçoit pour des courses alimentaires en moyenne 20 à 25 familles bénéficiaires. La participation financière des familles représente 10 % du prix total du panier. < br /> - Le restaurant social le « Bon foyer » sert quotidiennement 50 repas équilibrés.
  • A Lyon (en lien avec d’autres partenaires)
    - Une aide alimentaire pour enfants de 0 à 3 ans en juillet/août, en collaboration avec d'autres associations et les services sociaux (CCAS de la ville de Lyon et Maison du Département du Rhône).
    - Une épicerie sociale, dans le cadre d'une coordination alimentaire lyonnaise animée par la Cité de Lyon dès la mi-mai, en soutien au CCAS de Lyon et avec le concours d'autres associations d'aide alimentaire.
  • A Strasbourg (Congrégation)
    - Distribution de 290 paniers de 4 à 10 pains tous les jours sauf mercredi et dimanche.
    - Distribution alimentaire (grâce à la Banque Alimentaire) le jeudi tous les 15 jours pour 40 personnes envoyées par des structures d’aide sociale.
  • A Montbéliard (Congrégation)
    - Distributions tous le mercredis matin de colis (en lien avec la Banque Alimentaire) au profit de plus de 100 personnes par mois. Changer d’air (enfants)
  • En Ile-de-France
    - La Paroisse des Lillas (93) organise pour les enfants une colonie artistique à Chausse (Cévennes) en juillet.
  • A Saint Malo
    Des séjours-vacances et des accueils paysans seront proposés aux enfants des deux Maisons d’Enfants à Caractère Social via des organismes de vacances comme Vacances pour tous par exemple :
    - Au Nid (enfants de 6 à 17 ans), 15 partiront en séjour-vacances et 4 en accueil paysan.
    - A la Maison des Garçons, 3 enfants partiront en séjour-vacances. Ces séjours permettent à la fois de partir (re)découvrir des lieux différents (montagne, ...) ainsi que des activités ludiques ou artistiques.
  • A Lyon - à l’Arche de Noé (Centre de loisirs)
    - Un accueil de loisirs pour les enfants de 3 à 12 ans sera proposé de juillet à fin août/début septembre.
    - Des séjours pour enfants et préadolescents auront lieu dans la Loire tout au long du mois de juillet.
    - Un séjour pour adolescents aura lieu dans l’Hérault.
    - Chaque jeudi de juillet des activités familiales seront proposées dans Lyon.
  • A Strasbourg (Congrégation)
    - Colonie en Alsace en juillet.
  • Lille Dunkerque (Congrégation)
    - Des enfants passeront un séjour dans des familles en Hollande.
    - Fin août colonie à Luneray.
    Changer d’air (adultes en voie de réinsertion)
  • En Ile-de-France
    - Au Palais du Peuple (Paris), différentes activités sont organisées. Il s’agit aussi bien de sorties en Ile de France (karting, accro branche, sortie sur une base nautique etc.) que d’excursions à vélo (Bois de Vincennes et forêt de Fontainebleau) ou à pied (forêt, parc du Château de Versailles). Aux alentours du 25 septembre sera organisé dans l’établissement un festival sur le thème du sport.
  • A Marseille (Centre Hébergement et de Réinsertion Sociale William Booth) :
    - sortie nature et sport dans les Gorges du Verdon, avec une nuit en camping.

Changer d’air (personnes âgées)

  • A Chantilly (Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes)
    - Pique-niques exclusivement réservés aux personnes en fauteuil roulant.
    - Visites (Potager des princes, parc de Villers Saint Paul, Abbaye de Royaumont, jardins familiaux).
    - Participation à un atelier de porcelaine.

Changer d’air (personnes handicapées)

  • Au Grand-Saule (Montfermeil),
    Maison d’accueil spécialisée, des activités sur le thème du sport auront lieu pour les personnes handicapées résidentes, de même que des sorties sur les bords de Marne.

* - Source, Samu Social

-------------
Contact Presse :
Pierre-Baptiste Cordier
01 43 62 25 27
06 34 19 43 50


Le 2 décembre, le magasin solidaire Affaire d’Entr’Aide de l’Armée du Salut fêtera ses 10 ans et sa complète rénovation.

Le vendredi 2décembre 2016, à 12heures, le magasin solidaire « Affaire d’Entr’Aide », de la Fondation de l’Armée du Salut, ainsi que ses ateliers d’insertion fêteront à Kingersheim leurs 10 ans d’existence. 10 ans à aider les personnes éloignées de l’emploi à s’insérer professionnellement.

Plurial Novilia et l’Armée du Salut inaugurent Le Toit Solid’Air pour 21 personnes sans abri à Reims

Le vendredi 25 novembre 2016, le Centre d’hébergement d’urgence Le Toit Solid’Air sera inauguré à Reims : 21 personnes, femmes et hommes, seront accueillies dans de nouveaux bâtiments qui témoignent de la mobilisation de toute une région.

Inauguration à Pleugueneuc (35) d’une maison de la seconde chance pour les jeunes

Le vendredi 16 septembre 2016, à 11h30, sera inauguré à Pleugueneuc (35) le « lieu de vie » Les Crêts Péclets, désormais géré par la Fondation de l’Armée du Salut. Repris par la Fondation en 2015, l’établissement accueille aujourd’hui 6 jeunes en rupture sociale, familiale et scolaire afin qu’ils retrouvent un second souffle.

En été, l’Armée du Salut maintient son aide alimentaire d’urgence

Selon l’Observatoire des inégalités, près de 4 millions de personnes en France dépendent de l’aide alimentaire pour manger à leur faim. Certaines ont pourtant un travail ou une petite retraite mais n'ont pas pour autant les moyens de se nourrir.

Ouverture d’un camp humanitaire pour les réfugiés à Paris : la Fondation de l’Armée du Salut salue l’initiative de la Mairie de Paris et se porte volontaire pour s’engager à ses côtés

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé le 31 mai, l’ouverture d’un camp humanitaire dans le Nord de la capitale pour faire face aux flux importants de réfugiés à Paris.

Le 12 mai 2016, pose de la première pierre du Toit Solid’Air, à Reims

Le jeudi 12 mai 2016, a été posée à Reims, la première pierre du Centre d’hébergement d’urgence Le Toit Solid’Air. Cette journée marque le remplacement des anciens préfabriqués devenus vétustes par de nouveaux bâtiments. Le Toit Solid’Air ouvrira ses portes à l’automne 2016 pour accueillir 21 femmes et hommes.

Le 19 janvier à 15H, inauguration d’un nouveau Centre d’Hébergement à Florange pour l’accueil de 60 personnes

L’Escale, le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de la Fondation de l’Armée du Salut, à Florange (Moselle), sera inauguré le mardi 19 janvier 2016, à 15 heures. Construit par Présence Habitat ce Centre d’Hébergement pourra accueillir une soixantaine de personnes seules, en couples et des familles en difficulté.

Jeudi 24 septembre, temps fort de l’anniversaire des 30 ans d’Auvilliers au service des travailleurs handicapés

Il y a 30 ans, en 1985, ouvrait ses portes, au Domaine du Château d’Auvilliers, à Artenay, un Centre d’Aide par le Travail, afin d’employer des personnes qui n’étaient pas en mesure de travailler dans une entreprise ordinaire. Un foyer était également construit afin de leur permettre d’habiter au Domaine. 30 ans plus tard, l’établissement est toujours là et a même développé de nouveaux modes d’hébergement et de nouvelles activités économiques. Elus, financeurs, partenaires et donateurs viendront au Domaine fêter ses 30 ans d’existence, le jeudi 24 septembre, dès 9H30.