Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7174
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiques de presse

En été, l’Armée du Salut maintient son aide alimentaire d’urgence

Publié le :20 juillet 2016

Selon l’Observatoire des inégalités, près de 4 millions de personnes en France dépendent de l’aide alimentaire pour manger à leur faim. Certaines ont pourtant un travail ou une petite retraite mais n'ont pas pour autant les moyens de se nourrir.

 

Et en été, la peur de ne pas pouvoir subvenir à ses besoins vitaux ou à ceux de ses enfants est perpétuellement présente chez ces personnes, car de nombreuses organisations caritatives ferment leurs portes.

Cette année encore, durant l’été, la Fondation de l’Armée du Salut fera tout son possible pour que les personnes en difficulté ne trouvent pas porte close. Ce sont ainsi plus de 34 000 repas qui seront servis, dans plusieurs villes en France, grâce à la mobilisation de plus de 400 bénévoles et salariés. 

Ces derniers offriront une aide alimentaire à travers différents dispositifs comme les épiceries sociales, les colis alimentaires ou les distributions de repas dans des restaurants sociaux ou dans des locaux réquisitionnés spécifiquement. 

 Les Soupes de Nuit et l’épicerie sociale fonctionneront cet été à Paris 

A Paris, à la Caserne Château Landon (12 rue Philippe de Girard, dans le 10ème arrondissement), l’Armée du Salut continuera à distribuer, entre juillet et août, plus de 18 000 repas chauds et complets dans le cadre de ses “Soupes de nuit”, soit en moyenne 300 repas par soir. « Durant cette période, le nombre de repas à la caserne Château Landon est en augmentation. Ceci est dû au fait que plusieurs associations arrêtent les distributions de repas pendant l’été, faute de moyens financiers et de moyens humains », confirme Major Dominique Glories, responsable du Service bénévolat et des distributions alimentaires d’urgence de l’Armée du Salut. Durant toute l’année 2015, ce sont 113 370 repas qui ont été servis à la caserne par 550 bénévoles. L’Armée du Salut a constaté la présence significative de personnes âgées à revenus très modestes, venant aux soupes de nuit pour chercher leur repas, et aussi pour rencontrer d’autres personnes. 

L’Armée du Salut accueille aussi les personnes et familles en difficulté dans son épicerie sociale à la Porte des Lilas. Orientées par une assistante sociale, elles peuvent y acheter des produits alimentaires et non alimentaires pour un prix correspondant à 10% de leur valeur marchande. L'épicerie sociale sera ouverte tout l'été à l'exception des deux premières semaines du mois d'août. 

 A Lyon, le restaurant social servira en moyenne 
110 repas chaque midi

Outre la centaine de résidents de l’établissement, environ 110 personnes isolées ou demandeurs d’asile pourront venir déjeuner, entre 12h30 et 13h30 au restaurant social du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) de la Cité de Lyon, situé au 131, avenue Thiers. Le restaurant restera ouvert tout l’été 7 jours sur 7 et servira complets et équilibrés, préparés. Le service sera assuré par une dizaine de salariés, dont certains en insertion professionnelle eux-mêmes. 

 Des « Paniers Solidaires » à Marseille 

Au Centre d’Hébergement et Réinsertion Sociale (CHRS) Résidence William Booth, à Marseille (190, rue Félix Pyat, 13003), les personnes accueillies dans les appartements et studio de la Fondation de l’Armée du Salut se verront remettre des “Paniers solidaires” tous les mardis de 13h00 à 14h00 composés de produits laitiers, légumes, biscuits et parfois viande ou poisson. L’ensemble est fourni gratuitement par la banque alimentaire et redistribué ensuite par l’Armée du Salut. “ Quelque 50 personnes y compris des enfants bénéficient de ces “Paniers solidaires”, rappelle la directrice du CHRS, Jocelyne Bresson. 

Le restaurant social de l’établissement gardera ses portes ouvertes pendant l’été. Tous les jours, de 11h00 à 12h00, entre 50 et 60 personnes notamment des hommes et des femmes seuls, ou en couple souffrant de troubles psychosociaux et psychologiques ainsi que des sans abris peuvent venir prendre un repas. Au total, 3 600 repas seront distribués pendant l’été au sein du restaurant du CHRS. 

 A Mulhouse, le restaurant social et l’épicerie sociale fonctionneront tout l’été 

Environ 50 repas seront servis par jour de 12h15 à 13h30, toute la semaine, au restaurant social « Le Partage » 2, rue des Alpes, aux personnes en difficultés : femmes isolées avec ou sans enfants, hommes seuls, réfugiés et jeunes adultes. En 2015, plus de 16 400 repas ont été servis au Partage. Les repas distribués sont composés d’une entrée, d’un plat avec viande ou poisson, un laitage, un dessert, de l’eau ainsi que du thé et du café. 

L’épicerie sociale, accueillera environ 350 personnes dont des familles et des personnes seules durant l’été. A l’épicerie, les bénéficiaires ne paieront que 10% du montant total de leurs achats car l’objectif est de les aider à faire des économies pour pouvoir payer les dépenses liées aux factures de gaz, d’électricité ou de téléphone. 

 Plus de 3 000 plateaux repas servis au restaurant social « Béthanie », à Nice 

Le restaurant « Béthanie » de l’Armée du Salut situé au cœur du Vieux Nice, 1 rue Guigonis, accueillera en juillet du lundi au vendredi, entre 11 heures et 12h30 des personnes en situation de grande précarité. Au total, 3 300 plateaux repas seront distribués gratuitement aux personnes en difficultés avec l’aide d’une dizaine de bénévoles. « Nous constatons un nombre important de personnes âgées (60 ans et plus) qui viennent se nourrir au Restaurant Béthanie », note Hugo Gomes, Agent administratif de l’Armée du Salut à Nice.

Un accompagnement social est proposé aux personnes qui viennent prendre un repas à midi au restaurant social. Elles sont orientées vers les centres d'urgences et les différentes associations d’aide aux personnes en difficulté de Nice. 

--------------------

Contacts Presse : 

Mayore LILA DAMJI (Fondation de l’Armée du Salut) : 06 34 19 43 50 / mliladamji@armeedusalut.fr 

David GERMAIN (Fondation de l’Armée du Salut) : 06 03 18 14 09 / dgermain@armeedusalut.fr 

Camille CHAREYRE (Vae Solis Corporate) : 01 53 92 80 27 / 
camille.chareyre@vae-solis.com 

A propos de la Fondation de l’Armée du Salut En France, l’Armée du Salut est engagée depuis plus de 130 ans dans la lutte contre toutes les exclusions et pour l’intégration de tous dans la société. A travers plus de 140 établissements et services, sa Fondation lutte contre l’exclusion sociale, l’exclusion liée au handicap ou au grand âge et pour l’intégration des plus jeunes dans la société. 


Le 30 juin, à Nîmes, les résidents des établissements du Grand Sud de l’Armée du Salut vont se « bouger ensemble »

Le vendredi 30 juin, aura lieu à Nîmes la nouvelle édition de « Bougeons ensemble ». Ce rendez-vous sportif et convivial permet aux résidents des établissements de la Fondation du Salut du Grand Sud, âgés de 0 à 80 ans, de se rencontrer et de changer de quotidien.

Le 30 juin, les résidents des établissements du Grand Est de l’Armée du Salut vont « se bouger ensemble »

Le vendredi 30 juin 2017 aura lieu au Village des sports de Wittenheim la nouvelle édition de « Bougeons ensemble ». Ce rendez-vous sportif et convivial permet aux résidents des établissements de la Fondation de l’Armée du Salut du Grand Est, âgés de 0 à 60 ans, de se rencontrer et d’oublier leurs difficultés le temps d’une journée.

« Tous les chemins mènent… au port du Havre » : venez découvrir en image le parcours de quatre mineurs non accompagnés accueillis par l’Armée du Salut, au Havre

Il y a sept mois arrivaient des campements de Calais 52 mineurs non accompagnés. Accueillis au Havre par la Fondation de l’Armée du Salut, ils ont pu se soigner et surtout trouver un foyer après des mois d’errance. Grâce au travail réalisé avec la Fondation et Passeurs d’Images, ils ont réalisé des films et raconté leur exil, leurs attentes et leur vie en France. Quatre d’entre eux espèrent être récompensés jeudi 29 juin à 18 h au cinéma Gaumont, dans le cadre du concours « Tous les chemins mènent… au port du Havre ».

Grâce à l’Armée du Salut, les personnes à la rue ont enfin droit à un petit déjeuner à Paris

Si les solutions existaient jusque-là pour que les personnes sans abri bénéficient d’un déjeuner ou d’un dîner, rien n’existait en revanche en matière de petit déjeuner. C’est pour cela que l’Armée du Salut a lancé les « Petits déj’ itinérants », le premier service de petit-déjeuner destiné aux femmes, hommes et enfants qui ont passé la nuit dans la rue à Paris.

Etat d’urgence sociale : L’Armée du Salut soumet ses propositions aux candidats aux élections présidentielles

Engagée depuis plus de 130 ans auprès des plus fragiles, la Fondation de l’Armée du Salut s’adresse aux candidats à l’élection présidentielle pour leur faire part de l’état d’urgence sociale dans lequel se trouve le pays. Cette urgence sociale a plusieurs visages, d’où la nécessité de formuler plusieurs propositions d’actions pour chacune de ces urgences. Charge aux candidats et au futur président de s’engager en faveur de ceux dont la voix n’est jamais entendue. Morceaux choisis de ces propositions.

A l’occasion du 8 mars, l’Armée du Salut se mobilise pour sensibiliser à la cause des femmes

Du 7 au 9 mars 2017, le Palais de la Femme de l’Armée du Salut fait son Festival ! De nombreuses activités sont organisées pour sensibiliser, informer, échanger, confronter les expériences et participer à l’amélioration de la situation des femmes, mais aussi pour poursuivre la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Yvan Grimaldi, nouveau Directeur des Programmes inclusion sociale de la Fondation de l’Armée du Salut

Yvan Grimaldi, 54 ans, nouveau directeur des Programmes « Inclusion sociale » de la Fondation de l’Armée du Salut a pris ses fonctions le 30 janvier 2017. Une sorte de retour aux sources car c’est à l’Armée du Salut qu’il a débuté sa carrière. Il succède ainsi à Perrine Dubois qui a choisi de relever de nouveaux défis professionnels en région.

Plus de 410 nouvelles places d’hébergement d’urgence hivernales ouvertes par l’Armée du Salut

Face à la saturation du 115, le numéro d’urgence pour les sans-abris, et les fortes demandes d’hébergement et le manque de places disponibles, la Fondation de l’Armée du Salut ouvre plus de 420 places supplémentaires dans dix établissements en France.

jav-pop.net