Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7170
17.1% 17.1 %
63.6% 63.6 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Espace presse > Communiqués de presse

Communiques de presse

Plus de 410 nouvelles places d’hébergement d’urgence hivernales ouvertes par l’Armée du Salut

Publié le : 6 janvier 2017

Face à la saturation du 115, le numéro d’urgence pour les sans-abris, et les fortes demandes d’hébergement et le manque de places disponibles, la Fondation de l’Armée du Salut ouvre plus de 420 places supplémentaires dans dix établissements en France.

Des femmes, des enfants, des familles entières sont forcées de vivre à la rue en hiver. Faute de places disponibles dans les centres d’hébergement d’urgence. Mais comme chaque année, la Fondation de l’Armée du Salut augmente encore un peu plus durant l’hiver le nombre de ses places d’accueil d’urgence, pour offrir un toit et un peu de chaleur humaine. Plus de 420 places d’accueil vont ainsi s’ajouter aux 4 200 places disponibles déjà toute l’année. 

Lyon : 200 personnes sans abri accueillies

A Lyon, l’établissement « la Cité de Lyon » organise l’accueil de 200 personnes supplémentaires pendant l’hiver. 60 places en appartements, dans la métropole de Lyon, sont ouvertes pour héberger des familles. Un gymnase dans le 2e arrondissement de Lyon accueille également 140 personnes sans abri.

 A la Cité de refuge, « nous accueillons 30 femmes isolées depuis lundi 16 janvier, ce qui est une première », souligne Christophe Piedra, le directeur. 

Au Palais de la femme (près de 40 personnes accueillies), au Palais du peuple (10 personnes), à la Résidence Albin Peyron, qui accueille 25 personnes pour quelques jours à partir de mardi 17 janvier, et à l’ESI Saint-Martin, un accueil de jour implanté près de la place de la République, qui héberge à partir de ce mardi 17 janvier également une quinzaine d’hommes seuls. « Nous sommes à la recherche de chaussures, sous-vêtements, duvets, vêtements chauds », interpelle Marie Guidicelli, la directrice de l’ESI. 

 Reims : un Toit Solid'Air et 15 places en appartements 

 En novembre 2016, le Toit Solid’Air, géré par la Fondation de l’Armée du Salut à Reims a ouvert ses portes à une vingtaine de personnes, femmes comme hommes, vivant à la rue. 15 autres places en hébergement dans des appartements en ville sont également ouvertes pendant la période hivernale, à Reims. Les personnes sans abri pourront être accueillies et accompagnés dans des appartements. 

 La Fondation renforce également son dispositif avec 20 places de nuit ouvertes à l’accueil de jour à Dunkerque4 places à Florange et 1 place à Metz, 5 places au Havre, 6 places pour femmes et enfants à Nîmes et 20 places dans une salle de la mairie du XIe arrondissement de Paris, gérées par le Palais de la Femme3 places à Rouen4 places à Saint-Germain-en-Laye. 11 personnes sont accueillies dans la Résidence William Booth, gérée la Fondation de l'Armée du Salut à Marseille. 

Fin de la gestion au thermomètre de l’hébergement d’urgence 

 Une fois la mise à l'abri des personnes réalisée, la priorité de la Fondation de l’Armée du Salut est d'obtenir la pérennisation des places d'accueil ouvertes, de manière à mettre fin à la gestion au thermomètre de l’hébergement d’urgence, et réaliser un vrai travail d'insertion pour assurer le maximum de dignité possible. 

 Plus de 140 000 personnes encore sans domicile 

 « On ne vit pas tous le même Noël » et « Pour certains, c’est en hiver que les jours sont les plus longs », ce sont les messages rappelés par la Fondation de l’Armée du Salut avec sa dernière campagne de communication diffusée à la radio, en presse et en affichage. L’hiver et les fêtes sont également synonymes de solitude et d’exclusion pour les personnes en grandes difficultés. Selon la Fédération des acteurs de la solidarité, ce sont environ 140 000 personnes qui sont encore sans domicile. La Fondation de l’Armée du Salut fait appel donc à la générosité du public pour faire un don sur son site internet 100% sécurisé armeedusalut.fr, pour accueillir et réinsérer des milliers de personnes sans domicile.

----------------

 Contacts Presse : 

Mayore LILA DAMJI (Fondation de l’Armée du Salut) : 06 34 19 43 50 / mliladamji(at)armeedusalut.fr

Camille CHAREYRE (Vae Solis Corporate) : 01 53 92 80 27 / camille.chareyre(at)vae-solis.com


 A propos de la Fondation de l’Armée du Salut En France, l’Armée du Salut est engagée depuis plus de 130 ans dans la lutte contre toutes les exclusions et pour l’intégration de tous dans la société. A travers plus de 150 établissements et services, sa Fondation lutte contre l’exclusion sociale, l’exclusion liée au handicap ou au grand âge et pour l’intégration des plus jeunes dans la société. 

Plus d’informations sur www.armeedusalut.fr 


Etat d’urgence sociale : L’Armée du Salut soumet ses propositions aux candidats aux élections présidentielles

Engagée depuis plus de 130 ans auprès des plus fragiles, la Fondation de l’Armée du Salut s’adresse aux candidats à l’élection présidentielle pour leur faire part de l’état d’urgence sociale dans lequel se trouve le pays. Cette urgence sociale a plusieurs visages, d’où la nécessité de formuler plusieurs propositions d’actions pour chacune de ces urgences. Charge aux candidats et au futur président de s’engager en faveur de ceux dont la voix n’est jamais entendue. Morceaux choisis de ces propositions.

A l’occasion du 8 mars, l’Armée du Salut se mobilise pour sensibiliser à la cause des femmes

Du 7 au 9 mars 2017, le Palais de la Femme de l’Armée du Salut fait son Festival ! De nombreuses activités sont organisées pour sensibiliser, informer, échanger, confronter les expériences et participer à l’amélioration de la situation des femmes, mais aussi pour poursuivre la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Yvan Grimaldi, nouveau Directeur des Programmes inclusion sociale de la Fondation de l’Armée du Salut

Yvan Grimaldi, 54 ans, nouveau directeur des Programmes « Inclusion sociale » de la Fondation de l’Armée du Salut a pris ses fonctions le 30 janvier 2017. Une sorte de retour aux sources car c’est à l’Armée du Salut qu’il a débuté sa carrière. Il succède ainsi à Perrine Dubois qui a choisi de relever de nouveaux défis professionnels en région.

Les bénéficiaires parisiens de l’Armée du Salut conviés à passer un Noël festif

L’Armée du Salut attache une importance particulière à la fête et met tout en place pour que la solidarité et la chaleur humaine soient au rendez-vous pour les fêtes de fin d’année.Cette année, des festivités seront organisées dans 4 établissements parisiens de l’Armée du Salut pour Noël et le 31 décembre !

Le 2 décembre, le magasin solidaire Affaire d’Entr’Aide de l’Armée du Salut fêtera ses 10 ans et sa complète rénovation.

Le vendredi 2décembre 2016, à 12heures, le magasin solidaire « Affaire d’Entr’Aide », de la Fondation de l’Armée du Salut, ainsi que ses ateliers d’insertion fêteront à Kingersheim leurs 10 ans d’existence. 10 ans à aider les personnes éloignées de l’emploi à s’insérer professionnellement.

Plurial Novilia et l’Armée du Salut inaugurent Le Toit Solid’Air pour 21 personnes sans abri à Reims

Le vendredi 25 novembre 2016, le Centre d’hébergement d’urgence Le Toit Solid’Air sera inauguré à Reims : 21 personnes, femmes et hommes, seront accueillies dans de nouveaux bâtiments qui témoignent de la mobilisation de toute une région.

Inauguration à Pleugueneuc (35) d’une maison de la seconde chance pour les jeunes

Le vendredi 16 septembre 2016, à 11h30, sera inauguré à Pleugueneuc (35) le « lieu de vie » Les Crêts Péclets, désormais géré par la Fondation de l’Armée du Salut. Repris par la Fondation en 2015, l’établissement accueille aujourd’hui 6 jeunes en rupture sociale, familiale et scolaire afin qu’ils retrouvent un second souffle.

En été, l’Armée du Salut maintient son aide alimentaire d’urgence

Selon l’Observatoire des inégalités, près de 4 millions de personnes en France dépendent de l’aide alimentaire pour manger à leur faim. Certaines ont pourtant un travail ou une petite retraite mais n'ont pas pour autant les moyens de se nourrir.

jav-pop.net