Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7139
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.3% 14.3 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Nous rejoindre > Rejoindre la congrégation > Soldat

Le soldat

A partir d'une expérience spirituelle fondée, toute personne peut solliciter son admission comme soldat. Au terme d'une période de préparation, la "recrue" devient soldat au cours d'un culte où elle reçoit les deux S qu'elle portera désormais sur son uniforme. Le soldat signe les articles de foi et ses engagements (disponibilité pour l'œuvre, abstinence de drogues et d'alcool, soutien financier, respect de l'autorité hiérarchique). À compter de ce jour, il porte l'uniforme lors des réunions salutistes, des démarches et activités qu'il peut être amené à accomplir pour l'Armée du Salut.

Le soldat mène une vie professionnelle indépendante des activités de l'Armée du Salut. Il arrive qu'en raison de ses compétences il soit embauché par un établissement de la Fondation. Il n'y sera cependant qu'un employé parmi les autres, soumis au même règlement.

Dans le poste, le soldat assume sa part de travail en fonction de ses disponibilités : accueil social, encadrement des enfants, enseignement biblique et prédication quand sa formation théologique le permet.

Le soldat fait le choix de l'Armée du Salut comme église. Cet engagement est personnel et n'engage pas son conjoint ni ses enfants. Il peut être marié à un non-chrétien, à un membre d'une autre communauté religieuse. L'Armée du Salut ne se permet aucune ingérence dans la vie privée de ses membres, mais reste disponible pour un accompagnement quand le soldat la sollicite, en cas de difficultés. Le soldat prend néanmoins l'engagement personnel d'observer dans tous les domaines de sa vie les principes évangéliques.

L’engagement de soldat repose d’abord sur le constat que le postulant

  • a lui-même fait l’expérience du salut en Jésus-Christ ;
  • accepte la déclaration de foi et l’organisation de l’Armée du Salut ;
  • tient, dans sa vie privée et publique, une conduite digne d’un enfant de Dieu ;
  • renonce à ce qui peut le détourner de sa pleine détermination de servir Dieu et son prochain ;
  • et consacre ses capacités, ses forces et ses ressources au salut de ses semblables.