Type de la publication
Actualité

Des camions frigorifiques pour mettre à l'abri des personnes à la rue

Publié le : 27 avril 2018
Texte présentation

Le designer et architecte d’intérieur français Frédéric Tabary a eu une idée un peu givrée, recycler des camions frigorifiques pour offrir une solution d’hébergement d’urgence aux sans-abris dans les rues de Lyon. Sophie Jansen, directrice de la Cité de Lyon, centre d’hébergement et de réinsertion sociale à Lyon, est convaincue par le projet de trois camions pour mettre à l’abri une trentaine de personnes.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

Alors que l’on dénombre près de 150 000 personnes sans domicile en France, un quinquagénaire architecte d’intérieur et ébéniste de formation a eu une idée pour le moins innovante. Il a créé à Vaise (périphérie Lyonnaise) l’association Home 311 pour lutter contre la précarité grandissante à Lyon et proposer une solution d’hébergement d’urgence aux 2000 personnes qui dorment dans les rues de la capitale de Lyon. Sa solution : aménager en logement les presque 15 000 camions frigorifiques destinés à la casse chaque année.

Pour Sophie Jansen, directrice de la Cité de Lyon, centre d'hébergement et de réinsertion sociale à Lyon de la Fondation de l'Armée du Salut, « la solution de Home 311 est immédiatement applicable » surtout qu'il y a « un réel besoin pour accueillir les personnes sans abri mais auquel on ne sait pas comment répondre » faute de bâti disponible. 

Redonner une deuxième vie à ces camions

Pour qu’ils deviennent un véritable logement, les camions sont percés afin d’y mettre des fenêtres et apporter de la lumière, 33m2 soit 1/3 de la surface du véhicule sont consacrés à une salle d’eau avec tout le nécessaire d’hygiène : WC, lavabo, douche et ballon d’eau chaude. Le reste de l’espace est aménagé en dortoir pouvant contenir entre 6 et 12 lits. Au total, l’aménagement de tous les camions s’élève à 20 000 euros. 

Avec l’aide de l’Armée du Salut à Lyon qui va prendre en charge trois camions capables de proposer de l'hébergement d'urgence pour plus d'une trentaine de personnes, Frédéric Tabary entend faire de ce projet un tremplin pour la réinsertion : « Ces camions sont destinés aux personnes qui dorment dehors, aux SDF ou aux migrants, pour créer de l'habitat d'urgence. L'idée n'est pas qu'ils y restent deux ans, mais plutôt 10 jours ou un mois, et que les remorques soient des tremplins pour une insertion dans la vie active. ». 

Tags
Type de la publication
Actualité