Type de la publication
Actualité

Plus de 1000 nouvelles places d’hébergement d’urgence hivernales ouvertes par l’Armée du Salut

Publie le : 14 décembre 2018
Texte présentation

Des familles entières, des enfants et des nourrissons, des femmes et des hommes isolés tous restés à la rue avec des températures glaciales et ce malgré leur appel au 115. Face au drame que vivent les personnes sans domicile fixe, la Fondation de l’Armée du Salut se mobilise pour l’ouverture de 1044 places d’hébergement hivernal qui s’ajouteront aux 5 000 places déjà ouvertes toute l’année. Cette augmentation des capacités d’accueil, en partenariat avec l’Etat, permettra aux personnes sans toit de se mettre à l’abri. D’autres places d’hébergement seront encore ouvertes dans toute la France en cas de plan grand froid.

Image à la une
Plus de 1044 nouvelles places d’hébergement d’urgence hivernales ouvertes par l’Armée du Salut
Blocks
Redacteur
Image
Texte

Un accueil 24h/24 pour enfants, femmes et hommes

A Paris, ce sont près de 90 places supplémentaires qui ont été ouvertes pour mettre à l’abri celles et ceux qui vivent dans la rue. L’accueil de jour L’ESI Saint-Martin (3e arr.) ouvre 30 places de halte de nuit. Pour l’hiver, le Palais de la Femme (11e arr.) a ouvert au sein du foyer Nazareth (15e arr.) géré par le Palais de la Femme accueille 40 femmes avec enfants. A La Maison Verte, à Saint-Germain-en-Laye (78), 20 places d'hébergement pour des hommes seuls, des femmes seules, ou des couples ont été ouvertes pour un accueil 24 heures sur 24. 

Au sud de Lyon, à Saint-Priest, ce sont 458 places pour des familles, des femmes et des hommes qui ont été ouvertes, dans une ancienne caserne militaire. Les personnes y seront accueillies 24 heures sur 24 et bénéficieront d’un accompagnement social. 358 places seront ouvertes sur 5 différents sites à Lyon et dans sa périphérie pour mettre à l’abri les personnes à la rue. Les dispositifs seront renforcés dans les prochaines semaines, dans Lyon et sa périphérie. 

Block: Texte + Image
Image
Texte

A Belfort, 60 places hivernales sont ouvertes dans des appartements, dans un hôtel, et dans une auberge de jeunesse. A Mulhouse, 40 places sont ouvertes dans des appartements répartis dans la ville. La Fondation de l’Armée du Salut renforce également son dispositif dans d’autres villes de France avec 18 places de mise à l’abri ont été créées à Reims dans le CHRS. 

A Dunkerque, l’accueil de jour de l’Armée du Salut offre tous les jours un abri à 10 femmes isolées pendant l’hiver. 4 places à Florange et 1 place à Metz et 5 places pour femmes et enfants sont ouvertes à Nîmes

 

Une solution insatisfaisante, mais une solution tout de même

« Notre objectif reste de proposer un toit toute l’année aux personnes sans domicile et d’arrêter la gestion au thermomètre. Nous ne sommes pas satisfaits par les solutions d’hébergement temporaire, mais nous ne pouvions pas laisser les personnes dehors et nous restons mobilisés avec les autres acteurs associatifs pour mettre à l’abris les personnes à la rue », souligne Eric Yapoudjian, le Directeur général de la Fondation de l’Armée du Salut. 

 

Contacts presse :
Mayore LILA DAMJI (Fondation de l’Armée du Salut) : 06 34 19 43 50 / mliladamji@armeedusalut.fr
Suzanne LETREN (Vae Solis Corporate) : 06 29 94 32 65 / suzanne.letren@vae-solis.com

Tags
Type de la publication
Actualité