Type de la publication
Communiqué de presse

L’Armée du Salut fête ses 150 ans

Publié le : 4 septembre 2015
Texte présentation

Le 2 juillet 1865, le Pasteur anglais William Booth fondait un mouvement désireux d’apporter le salut aux plus pauvres de la société. Une démarche résumée, par le célèbre slogan «Soupe, Savon, Salut». Aujourd'hui, l'Armée du Salut est active dans 127 pays et compte 1,7 million de membres.

Blocks
Redacteur
Texte

A l'origine, une devise "Soupe, Savon, Salut"

Au cœur de la révolution industrielle, à Londres, William Booth s’insurge contre la misère dans laquelle vivent les populations ouvrières de l’est de la capitale britannique et met en place les premiers jalons d’une organisation qui allait se développer dans le monde entier, tant comme église que comme organisation caritative. 

Le Pasteur, en quête d’efficacité, s’inspire du modèle militaire pour structurer une « armée » afin de répondre aux besoins élémentaires et de redonner des conditions de vie décentes aux plus démunis, conditions nécessaires pour qu’ils puissent trouver Dieu. Une triple mission résumée dans sa devise "Soup, soap, salvation" ! 

L’Armée, mise en place par le Pasteur, donne toute sa place aux femmes ; elles y joueront un rôle majeur. En 1881, quand l’Armée du Salut s’implante en France, c’est notamment grâce à la mobilisation de trois femmes : Catherine Booth (fille de William et Catherine Booth), Adélaïde Cox et Florence Soper. C’est son soutien aux soldats, aux veuves et aux orphelins de Première Guerre Mondiale qui permettra à l’Armée du Salut d’être reconnue et appréciée en France.  

En 1931, l’Armée du Salut fonde l’Association des Œuvres de Bienfaisance de l’Armée du Salut (AOFBAS) afin de mettre en œuvre son action sociale. L’AOFBAS est alors reconnue d’utilité publique.  

"Secourir, accompagner, reconstruire", l'Armée du Salut crée sa Fondation  

Après l’AOFBAS, l’Armée du Salut crée sa Fondation en 2000. Reconnue d’utilité publique dès sa création, elle est laïque et non prosélyte. Elle participe à une mission d’intérêt général dans le champ de l’action sociale, médico-sociale et sanitaire.  

Dignité, inconditionnalité, respect, transformation de soir et participation, cinq principes fondateurs de la Fondation  

La dignité – Toute l’action de l’Armée du Salut vise à ce que les personnes fragiles puissent vivre dignement, peu importe leur âge ou leur condition. 

L’inconditionnalité de l’accueil – Offrir un accueil pour tous sans distinction fondée sur l’origine, la religion ou le passé de la personne. 

Le respect – Respecter chaque personne ainsi que ses convictions.

La transformation – Croire dans le potentiel de chaque personne accueillie et être persuadé qu'aucune situation n'est jamais sans espoir. 

 La participation des personnes accueillies – Garantir l’expression et la participation des personnes accueillies, tant dans l’établissement que dans l’exercice de la citoyenneté. 

La Fondation accueille 7 361 personnes de 0 à 99 ans   

  • Accueil et éducation d'enfants en rupture 
  • Accueil et scolarisation d'enfants présentant des troubles envahissants du comportement 
  • Aide alimentaire d'urgence 
  • Hébergement d'urgence en journée ou pour la nuit de personnes isolées et de familles 
  • Réinsertion sociale et professionnelle des personnes ou familles sans domicile et sans ressources
  • Accueil et soin d'adultes handicapés 
  • Accueil et soin d'adultes poly-handicapés 
  • Accueil et soin de personnes âgées dépendantes au sein de maisons de retraites médicalisées 
  • Un accompagnement pour les personnes à la suite d’une hospitalisation 

La Congrégation, une Eglise ouverte à tous  

Les 25 postes (paroisses) de la Congrégation de l’Armée du Salut sont ouverts à tous et proposent : 

  • Des cultes
  • Des visites pastorales 
  • Un accueil, une écoute, un accompagnement 
  • Une action sociale de proximité (aide alimentaire, dons de vêtements, activités pédagogiques et de loisirs pour enfants et adolescents, soutien scolaire …)
  • Du scoutisme
Type de la publication
Communiqué de presse