Témoignage

L’aumônier, une présence et un réconfort pour la personne âgée

Publié le : 3 septembre 2021
Texte présentation

William Séry a toujours apprécié le contact avec les personnes âgées. Déjà très jeune, à La Réunion où il vivait, il aimait aller en vacances chez son grand-père et participer aux sorties du troisième âge, partager une partie de dominos ou prendre part à une après-midi dansante. La richesse du vécu des aînés l’a toujours passionné.

Image à la une
Religions Croyants salutistes Spiritualité Santé Dépendance-Personnes âgées
Nom, prénom témoignage
William Séry
Détail sur la personne
Aumônier
Blocks
Redacteur
Texte

Après un Master 2 en sciences humaines et sociales mention théologie catholique, William a souhaité compléter son apprentissage avec un diplôme universitaire d’aumônier. Cette formation, tant pratique que théorique, lui a donné des bases pour aller au contact de la personne âgée et apprendre à l’écouter. Devenu salutiste puis sergent-associé, William a pris en charge l’aumônerie dans un EHPAD de la Fondation. Pour lui, cette mission auprès des seniors en maison de retraite est double.

Block: Texte + Image
Texte

L’aumônier est une présence, une oreille attentive pour des personnes qui souffrent tant de solitude que d’isolement. Toujours prêt à écouter les histoires des résidents, même de ceux qui s’égarent dans leur propos, William a beaucoup de patience. Les parcours douloureux dont ils font échos sont parfois difficiles à entendre. L’aumônier n’a pas de réponses toutes faites. Face à l’indicible, il arrive qu’on ne puisse que se taire par respect pour l’interlocuteur. Le regard bienveillant de l’aumônier et sa manière d’accueillir l’autre sans le juger comptent avant tout.

Au cœur de l'épidémie, la visite de l'aumônier en EHPAD fait du bien aux résidents

Ce qui a le plus marqué les esprits des résidents des EHPAD ces derniers mois, c’est bien l’isolement dû à la pandémie de la Covid-19. C’est un traumatisme pour bon nombre d’entre eux. Beaucoup sont diminués physiquement et psychologiquement en raison de cette longue période. La visite leur fait d’autant plus de bien.

Texte

L’autre mission de l’aumônier est plus spirituelle. Mais comment parler d’un Dieu d’amour et d’espérance à des personnes qui savent que si elles sont dans ces établissements, c’est bien qu’elles arrivent au bout de leur chemin de vie. « C’est un grand défi d’accompagner la personne âgée dans la foi, de partager un message d’amour et de vie. », constate William. De nombreuses personnes âgées sont atteintes de troubles cognitifs et il est souvent difficile d’estimer ce qu’elles ont réellement retenu du culte, de la parole qui leur a été apportée. C’est pourquoi, ces partages sont la plupart du temps imagés et font appel à des souvenirs sensoriels. C’est une manière de laisser une parole, un verset et de trouver une application concrète dans leur vie quotidienne.

Block: Texte + Image
Texte

Transmettre le message d’espoir de Jésus-Christ 

Ayant vécu plusieurs années à Strasbourg, William a eu l’opportunité d’exercer sa mission d’aumônier à l’EHPAD Laury Munch. Même si son expérience n’a pas été très longue, il en retire de nombreux enseignements et surtout une volonté de poursuivre ce service auprès de nos aînés.  L’utilisation du dialecte est aussi une manière d’entrer en relation avec l’autre plus aisément.

De retour maintenant à La Réunion, William compte utiliser le créole pour faciliter le contact avec la personne âgée et ainsi transmettre le message d’espoir de Jésus-Christ. 

Cécile Clément