Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7173
17.1% 17.1 %
63.6% 63.6 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Brèves d'actu
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Les actualités

Etat d’urgence sociale, Mesdames et Messieurs les candidats, mobilisons-nous !

Publié le : 10 avril 2017

Chômage de masse, précarisation humaine et financière, montée de l’individualisme, disparition d’un avenir commun… La France est en état urgence, en état d’urgence sociale. Face à cela, la Fondation de l’Armée du Salut a souhaité contribuer au débat démocratique en proposant aux candidats à l’élection présidentielle 25 propositions concrètes, réparties en 5 grands thèmes, afin d’imaginer un chemin vers une société plus solidaire et donc plus unie. Nous vous présentons ici certaines de ces propositions.

8,8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, 31 000 enfants (INSEE, 2012) vivant à la rue, 4 millions de personnes bénéficiant de l’aide alimentaire, 3,9 millions de personnes pas – ou très mal – logées, un taux de chômage à 9,5%, des dizaines de milliers de personnes âgées et handicapées peu ou mal accompagnées… Nous sommes dans une situation d’état d’urgence sociale ! 

Pour l’élection présidentielle de 2017, la Fondation de l’Armée du Salut a interpellé les candidats à la magistrature suprême à travers une plateforme de propositions d’actions concrètes et réalistes, pour alerter sur le sombre quotidien de millions de femmes, d’enfants et d’hommes vivant dans notre pays. 

Forts de plus de 130 ans d’implantation en France et de l’expérience de plus de 150 établissements et services présents dans toute la France, nous vous présentons ici les 5 catégories d’urgences que nous avons recensées ainsi qu’une proposition d’action pour chacune de ces urgences. 

#1 Urgence citoyenne : 
Que toute politique publique en matière sociale soit désormais élaborée avec la participation des personnes concernées ;

 

L’amélioration de la situation sociale en France ne dépendra pas de l’élection d’un homme ou d’une femme providentiel, elle dépendra aussi de l’implication de la société civile. Pour cela, la Fondation de l’Armée du Salut demande notamment que toute politique publique en matière sociale soit désormais élaborée avec la participation de celles et ceux qui connaissent le mieux le sujet, à savoir les personnes concernées.

#2 Urgence humanitaire : 
Créer un large réseau national d’épiceries sociales

En France, force est de constater, que des millions de personnes peinent à subvenir à leurs besoins les plus vitaux : 4 millions de personnes par exemple dépendent de l’aide alimentaire. La Fondation de l’Armée du Salut a servi 3 500 000 repas en 2015 au sein de ses établissements ainsi que par le biais de l’aide alimentaire d’urgence. Mais ceci ne concerne pas les personnes en difficulté ayant un logement. Nous proposons donc de constituer un plus large réseau national d’épiceries sociales qui assureront aux personnes en difficultés de pouvoir accéder à toutes les denrées dont elles ont besoin, à prix extrêmement réduit.

#3 Urgence logement : 
Construire 100 000 logements à loyers très sociaux

 

En France, 3,9 millions de personnes ne sont pas – ou très mal – logées (L'Etat du mal-logement en France, Fondation Abbé Pierre, janvier 2017). Face à l’urgence du logement, la Fondation demande notamment aux candidats de construire 100 000 logement à loyers très sociaux avec la possibilité pour les plus démunis d’y accéder directement avec un accompagnement social.

#4 Urgence insertion : 
Augmenter le nombre de postes dans le secteur 
de l’insertion par l’activité économique

 

Avec un taux de 9,5% en novembre 2016 (taux de chômage harmonisé, novembre 2016, OCDE), le chômage touche aujourd’hui toutes les catégories de la population. Permettre aux personnes les plus éloignées de l’emploi de retrouver une activité professionnelle, même à temps partiel, est donc un tremplin essentiel et efficace dans la démarche de réinsertion professionnelle. Ces activités n’étant par nature pas concurrentielles, elles nécessitent que chaque emploi soit en partie subventionné. La Fondation de l’Armée du Salut demande donc aux candidats d’augmenter de 20% chaque année du quinquennat, le nombre de postes dans le secteur de l’insertion par l’activité économique.

#5 Urgence dépendance : 
Créer un droit au logement opposable (DALO) des personnes âgées qui leur garantit d’être accueillies en maison de retraite ou résidence service, même avec un revenu modeste

 

Si ce droit existe depuis 2007 pour les personnes mal logées ; nous demandons une extension de la loi aux personnes âgées dépendantes, sans moyens suffisants pour financer leur hébergement adapté. En effet, ces dernières manquent de solutions de prise en charge à domicile et n’ont pas la garantie de pouvoir trouver une place dans une maison de retraite médicalisée correspondant à leurs ressources. C’est ainsi que de nombreuses d’entre elles se retrouvent à faire des allers-retours entre l’hôpital et des centres de soin de suite.

Découvrir l’intégralité des propositions 


Dossiers spéciaux

Lire la suite

IAE

L'insertion par l'activité économique
lire plus

Lire la suite

Précarisation des personnes âgées : l'Armée du Salut se mobilise
lire plus

jav-pop.net