Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7139
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.3% 14.3 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Armée du Salut > Nos Valeurs > Bientraitance
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Bientraitance

Bientraitance

intro

La bientraitance est une culture commune au cœur du travail d’accueil et d’accompagnement des personnes accueillies dans les établissements.

Mais attention, la bientraitance ne se résume pas à l’absence de maltraitance ! Il ne suffit pas de ne pas maltraiter une personne pour être bientraitant. Il s'agit autant de petits gestes que d'une grande attention aux personnes accueillies.

La notion est donc en pleine évolution et sa définition se construit peu à peu. Une chose est sûre, il faut entretenir cette culture de la bientraitance, au croisement des pratiques professionnelles, des relations humaines et du cadre légal de fonctionnement des établissements sociaux et médico-sociaux.


mobilisation collective

Mobilisation collective

La Fondation s’est mobilisée, en 2007, pour réfléchir et agir autour de cette notion. Un travail coordonné par un pilotage national et porté par sept groupes régionaux interdisciplinaires a été réalisé. Un travail riche de la diversité des publics accueillis et des problématiques professionnelles prises en charge par les établissements de la Fondation.

« J’ai travaillé auparavant en psychiatrie et cette notion me tient particulièrement à cœur car elle traduit la manière de vivre et de travailler avec les personnes que nous accueillons », témoigne une professionnelle oeuvrant dans un établissement de la Fondation.

Journée d’échanges « Le pari de la bientraitance en institution », 28 janvier 2008

Cette Journée d’échanges, organisée le 28 janvier 2008 au Sénat, a permis de marquer une étape et de présenter des actions à venir. Environ 250 salariés et résidants des établissements y ont participé. Les sept groupes régionaux ont présenté la synthèse de leurs idées, enrichies par plusieurs points de vue de partenaires (représentants de la Direction générale de l’action sociale du Ministère de la Santé, un philosophe, un chef d’entreprise et même ... une troupe de théâtre !).


témoignages

Témoignages

Hélène Frey
coordinatrice, centre de stabilisation (Richwiller)
« On a souvent tendance à vouloir atteindre des résultats en faisant à la place des personnes concernées. A l’opposé, je pense que la bientraitance passe par du temps consacré aux usagers pour les aider à construire et réaliser leur projet de vie.»

Vivette Pongy
ergothérapeute à la Villa Blanche Peyron (Nîmes)
« J’ai déjà participé aux groupes de travail qui ont lancé la démarche qualité au sein de la Fondation, ainsi qu’à de nombreuses réunions régionales entre professionnels : dans ce cadre, comme dans mon travail quotidien auprès des jeunes, j’aime bien tout ce qui met en mouvement la parole. »

Dominique Baldacci
éducateur spécialisé à La Maison Verte (Saint Germain en Laye)
« Parfois, pris par l’urgence d’une situation ou par la multiplication des sollicitations, nous avons à tenir des objectifs qui deviennent contradictoires. En privilégiant l’écoute et l’accompagnement de la personne que je reçois, plutôt que la préparation parfaite de tel ou tel dossier administratif, je pense prendre une bonne décision et être bientraitant. »


perspectives d'avenir

Perspectives d’avenir

  • Favoriser la bientraitance à tous les niveaux : les directeurs d’établissement et les cadres de la Fondation vont approfondir leur travail sur les moyens favorisant la bientraitance au sein du réseau. Ce travail se poursuivra également au sein de chaque secteur d’activité (exclusion, soins-dépendance-handicap, jeunesse), pour que la bientraitance s'y applique au quotidien.
  • Développer la participation des personnes accueillies : la bientraitance passe par la participation active des personnes accueillies au travail mené avec elles. C’est pourquoi elles seront encore davantage impliquées dans la réalisation des projets des établissements et l’élaboration des projets individualisés. Par ailleurs, la Fondation soutient la participation de chaque personne accueillie au conseil de vie sociale (CVS) de l’établissement où elle réside. La Fondation organisera une réunion nationale de l’ensemble des CVS.
  • Ouvrir davantage les établissements sur l’extérieur : le regard et l’échange avec les personnes et partenaires extérieurs sont indispensables pour nourrir et renouveler le fonctionnement des établissements. Dans cette perspective, la Fondation organise, en juin 2008, des "Portes ouvertes" dans l’ensemble de son réseau.