Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7129
17% 17 %
63.7% 63.7 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Nos actions > Personnes Agées > Pour une fin de vie paisible
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Un parcours de vie...

Pour une fin de vie paisible

Les besoins croissants dus au vieillissement doivent être pris en compte, avant même l’entrée en résidence retraite.

C’est pourquoi les établissements gérés par la Fondation de l’Armée du Salut prennent de nombreuses initiatives afin de répondre au mieux aux besoins. Que les personnes âgées fréquentent simplement l’accueil de jour ou qu’elles habitent en établissement, la Fondation de l’Armée du Salut veille à maintenir leurs liens sociaux et à entretenir leurs capacités intellectuelles et physiques.

Avec, pour valeur centrale, le respect et le soin apportés à chacun.

S’adapter progressivement grâce à l'accueil de jour

L’accueil de jour permet à toute personne âgée vivant à son domicile de se familiariser avec les lieux et les équipes de la résidence retraite et ainsi de s’adapter progressivement à passer du temps hors de chez elle, dans un cadre de vie collectif.

Apprendre à mieux connaître les autres participants et prendre part à des animations et à des sorties en groupe : autant de moments agréables et très utiles pour éviter que le changement ultérieur de lieu de vie, s’il se produit, ne devienne une crise.

Déjà présents dans les résidences existantes, des accueils de jour sont prévus dans les différents projets en cours de réalisation pour les années à venir.

Soigner la vie quotidienne

Soigner la vie quotidienne

Les équipes sont à l’écoute des résidents pour favoriser la personnalisation des espaces de vie et des services, selon leurs attentes et besoins.

Dans les résidences retraite, l’attention portée à tous les moments de la vie quotidienne est essentielle, depuis les trois repas rythmant chaque journée jusqu’aux soins et aux sorties hors de l’établissement.

Les équipements et les nombreuses animations qui sont menées au sein des établissements comme à l’extérieur, grâce à des partenariats, contribuent à maintenir les potentialités intellectuelles, physiques et relationnelles des résidents : temps festifs, anniversaires, jeux, sortie en ville pour faire ses courses, séjours de vacances, etc.

Le lien social passe par l’intergénérationnel

Le lien social passe par l’intergénérationnel

Favoriser les liens entre générations permet de renforcer l’ouverture des résidences sur leur environnement et, pour les personnes âgées qui y vivent, de ne pas perdre le lien avec leurs proches et la société.

Par exemple, la présence d’une école pour jeunes enfants installée au sein de la résidence de l’Arc-en-ciel, tout comme l’animation d’ateliers Internet au Soleil d’automne et bientôt à la Sarrazinière témoignent de ce que peuvent apporter la mixité et l’échange d’expériences et de savoirs aux personnes âgées résidant dans des établissements spécialisés.

Des équipes attentives et des organisations adaptées

Des équipes attentives et des organisations adaptées

Le travail d’équipes attentives et professionnelles contribue à la santé et au bien-être de chaque résident mais aussi à l’entretien du lien social, indispensable, au sein et en dehors de la résidence.

Les soucis de santé auxquels sont confrontées les personnes âgées accueillies pourraient parfois rendre leur cohabitation dans un même lieu difficile, voire impossible.

C’est pourquoi une organisation adaptée des espaces de vie dans chaque établissement est indispensable pour rendre la vie collective la meilleure possible. Ainsi, à la Sarrazinière, les personnes malades d’Alzheimer vivent dans différentes unités de vie homogènes selon leurs besoins.

Les proches ont leur place

Enfin, la participation des familles à la vie quotidienne des résidents et de l’établissement est favorisée, par exemple dans le cadre des CVS (Conseils de Vie Sociale). Même si, comme le rappelle ce directeur d’établissement, « nous devons trouver les moyens de vaincre la réticence que certaines familles éprouvent pour maintenir le lien avec leurs aînés. »

Les résidences retraite sont aussi des lieux d’échanges et de réflexion, où les proches des personnes âgées ont toute leur place : à la Résidence Leirens, une rencontre est organisée chaque année autour de thèmes importants, comme la succession ou l’accompagnement à la mort. Ces réunions, auxquelles participent des professionnels extérieurs, intéressent et apportent beaucoup à tous leurs participants.