Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7146
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.3% 14.3 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Nos actions > Lutte contre les exclusions > Accès au logement durable
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Accès au logement durable

L’accès à un logement durable et autonome est l’étape finale du parcours résidentiel.

A travers ses hôtels sociaux, ses logements temporaires et adaptés, et la mise en place de dispositifs innovant comme les baux glissants, qui permettent progressivement à la personne d’accéder au statut de locataire de droit commun, la Fondation de l’Armée du Salut rend possible l’accession à un véritable logement durable.

L’entrée dans un logement autonome se prépare en amont, au sein des centres d’hébergement, où les équipes de travailleurs et les personnes accueillies préparent le passage de l’hébergement en collectif au logement individuel.

Après une période de vie à la rue et/ou un passage en structure d’hébergement collectif, l’arrivée dans un logement autonome ne va pas de soi.

L’accompagnement social parfois se poursuit alors que la personne est entrée dans les lieux.

L’objectif de cet accompagnement dans le logement est de rompre le sentiment d’isolement, de permettre à la personne de s’insérer dans son quartier afin d’éviter une rupture dans le parcours et un retour à la rue.

Autonomie

Les Maisons – relais s’adresse à des personnes qui, si elles ne relèvent pas d’une structure d’insertio, ne sont pas encore aptes aux logements autonomes. Pour accéder aux logements en Maison relais, outre la faiblesse de ses revenus, il faut relever de problématiques telles que l’existence d’un isolement social et/ou affectif, un parcours antérieur difficile, une incapacité au logement autonome mais sans nécessiter d’accompagnement social important.

Pour les personnes ayant fréquenté de façon répétitive des structures d’hébergement provisoire, en situation de précarité mais disposant d’un petit revenu, il est possible d’être hébergé dans une  maison- relais . Il s’agit d’une structure d’habitat durable dans un cadre semi collectif, favorisant la convivialité tout en respectant l’indépendance de chaque résident.

L’Equipe des Maisons relais est généralement constituée d’un hôte/maitre de maison et/ou d’un travailleur social/responsable de proximité. Leur présence se justifie par une nécessité de faire du lien entre les résidents et de les inscrire dans un cadre social local. Ils veillent au bon déroulement de la vie en semi-collectivité.

Les résidents ont la possibilité de se retrouver au sein d’espace commun pour partager des repas et organiser des animations collectives.

En mai 2011, la Fondation comptait  quatre maisons relais : l’Abri (81 , Les Hutins (74), La Résidence Schönberg (68)et celle de la Résidence du Vieux Marché (76).