Armée du Salut - Établissements - Actualités

NewsletterSalut

Abonnez-vous à notre Lettre d'information :

Accès rapide
Sondage express

Quelle action de solidarité préférez-vous entreprendre pour combattre la pauvreté ?

votes: 7174
17% 17 %
63.6% 63.6 %
14.2% 14.2 %
5.1% 5.1 %
Vous êtes ici : Accueil > Nos actions > Lutte contre les exclusions > Hébergement et Réinsertion
  • Favoris
  • Partager
  • Imprimer

Hébergement et Réinsertion

Aider dans l'urgence n’est qu’un premier pas vers l'insertion. Sortir les gens de la rue, nécessite la mise en place d’un véritable accompagnement social. Au sein des Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), des hôtels sociaux des maisons-relais, les travailleurs sociaux de la Fondation agissent au plus près des personnes afin que celles-ci puissent construire un véritable parcours d’insertion qui s’articule autour du projet individuel, défini sous forme de contrat avec un référent social.

L’hébergement est parfois une étape essentielle permettant la construction d’un parcours vers le logement autonome.

Les CHRS mènent une double action : ils proposent à la fois un hébergement adapté aux besoins et un accompagnement social favorisant l’insertion des personnes accueillies (accès aux droits, au logement, à l'emploi, aux soins, etc.). Ils reçoivent des hommes, des femmes et des familles rencontrant des difficultés sociales.

Au sein des CHRS des ateliers et des animations sont souvent mis en place afin de compléter l’action des équipes de travailleurs sociaux. Ces activités thématiques permettent de mobiliser les personnes accueillies sur différents points : l’hygiène, l’emploi, le logement...

Ils permettent également aux personnes accueillies de travailler en groupe et avec des intervenants extérieurs et ce faisant articule action collective et individuelle.

Stabilisation

Stabilisation

Pouvoir accueillir et accompagner les personnes les plus désocialisées et usées par des années de vie à la rue est un des objectifs du dispositif de stabilisation dont les exigences d’accueil sont moins élevées qu’à l’entrée des CHRS.

L’entrée en centre de stabilisation n’est pas conditionnée par la conception d’un projet d’insertion. Les personnes accueillies ont d’abord la possibilité de se poser et de se reposer pour une durée indéterminée.

L’accueil inconditionnel et non discriminatoire ainsi que le droit au recommencement sont des principes essentiels de cette nouvelle forme de prise en charge. L’accompagnement social prend alors des formes variables en termes de temps et d’objectifs, et ce en fonction des besoins et des envies des usagers.

Plusieurs établissements de la Fondation expérimentent ce nouveau dispositif innovant, parmi eux :

  • L’établissement Amirale Major Georgette Gogibus où les usagers sont hébergés en cabine individuelle sur une péniche à Neuilly sur Seine
  • la résidence William Booth à Marseille où les règles ainsi que l’organisation de l’hébergement sont flexibles. Les personnes accueillies sont logées dans des chalets et les règles de vie sont souples : l’alcool y est toléré tout comme la présence d’animaux.

Parcours d'insertion

Parcours d'insertion

Après une période de vie à la rue, disposer de temps est indispensable avant d’envisager une situation stable. Plus le temps passé à la rue a été long, plus il est difficile de retrouver des repères.

Les parcours vers l’autonomie ne sont jamais linéaires, ils comportent des phases de progression, parfois de rupture.

C’est pourquoi, il faut laisser du temps aux personnes accueillies, respecter leur rythme et leur proposer un accompagnement souple et adapté.

Cliquez ici pour découvrir le dossier Parcours d'insertion

jav-pop.net