« Salle comble pas de trouble. Stop. Une attention merveilleuse, puissance, conviction. Stop. Gens avides d’entendre. Stop. Louange à Dieu. » En quelques mots télégraphiés à Londres, Catherine Booth minore la réalité de sa situation et de ses deux lieutenantes. Arrivées depuis la Grande-Bretagne à la gare du Nord le 28 février 1881, elles affichent l’indéfectible détermination de jeunes…
Face à l’explosion de la précarité liée à la Covid-19, la maraude « Bonjour » de l’Armée du Salut, lancée en avril 2017, répond plus que jamais à un besoin vital : distribuer tous les matins un petit-déjeuner aux sans-abris isolés et fragilisés par la crise sanitaire. Immersion dans une maraude cruciale pour la survie alimentaire comme sociale des sans-abris. 
Snacks, boissons et desserts. Le tout offert aux personnes sans-abris, aux familles aux faibles ressources. Depuis plus d’un an, Le food truck, « Et qu’ça soop ! », de l’Armée du Salut à Lyon va servir des repas chauds dans la rue, au plus près des personnes en difficulté. Une expérience solidaire et humaine qui vous étonnera.
Moi aussi, j’ai un rêve ! Je rêve tout éveillé ! Je rêve alors que je n’osais plus. Au milieu de notre monde assommé, de notre humanité inquiète, je rêve. Je rêve que chaque salutiste soit présent au monde.  
Paula, 22 ans, fait partie de ces jeunes prêts à s’investir pour aider, au cœur de la crise sanitaire, les plus défavorisés d’entre nous. Aujourd’hui, cette jeune pâtissière apporte ses services et donne de son temps aux personnes vivant à la rue, qui bénéficient des petits-déjeuners offerts par la Fondation de l’Armée du Salut à la Gaîté lyrique, à Paris. Rencontre.
Ammar Bachir, 36 ans, est un bénévole très investi à l’Armée du Salut à Paris, en particulier au service des personnes âgées. Une question de culture, souligne-t-il. Témoignage recueilli à l’automne 2020.

Devenir Bénévole

Chaque personne a des compétences qui peuvent être utiles aux personnes fragiles. Aide alimentaire, cours de français, accompagnement des personnes âgées, animations. Venez découvrir nos différentes missions de bénévolat.

Devenir Salarié

Près de 100 métiers sont exercés chaque jour au service des personnes accueillies dans les différents domaines tels que l’insertion sociale, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, le secteur social et le secteur sanitaire. Et s’il y avait un emploi pour vous dans l’Armée du Salut ?

Devenir Soldat

Un soldat est une personne qui croit en Dieu et fréquente un poste (paroisse) de la Congrégation de l’Armée du Salut et qui décide de s’engager en faveur de son église.

Trouver un Etablissement ou un Poste

Un CHRS sur la Seine
Début 2010, la Fondation de l’Armée du Salut a inauguré son nouveau CHRS francilien « L’Amirale Major Georgette Gogibus », amarré au niveau du Pont de Neuilly.
L’accueil du public
Cet ancien bateau de croisière, transformé en centre d’hébergement et de réinsertion sociale, accueille dans l’environnement plaisant des bords de Seine, une cinquantaine de résidents. Le centre, qui a pour vocation d’être un relais à missions de stabilisation, héberge indifféremment femmes et hommes majeurs, seuls ou en couples, et ce pour une durée indéterminée. Ces personnes isolées sont hébergées sans condition de ressources. Elles sont orientées par d’autres établissements de la Fondation, par le 115 de Paris ou des Hauts de Seine.
Les lieux
Les anciennes…

L'Amirale Major Georgette Gogibus

14 Boulevard du Général Koenig

Neuilly-sur-Seine 92200

48.8855817
2.2558348000000024

01.55.62.02.95

Type : C.H.R.S (Centre d'hébergement et de réinsertion sociale)

Directrice :

Emmanuelle HUTHWHOL