Type de la publication
Actualité

Deux hébergements parisiens qui accompagnent des parents avec leurs enfants

Publié le : 20 décembre 2018
Texte présentation

La plupart des centres d’hébergement de la Fondation de l’Armée du Salut accueillent aujourd’hui des parents avec leurs enfants, vivant dans des situations précaires. L’accompagnement qu’ils y trouvent soutient bien sûr la relation parents-enfants : en voici deux exemples, dans deux centres d’hébergement parisiens.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

Dans les centres d’hébergement qui les accueillent, les parents et leurs enfants accèdent à des services spécifiquement pensés pour eux. Les parents ont par exemple la possibilité de se retrouver avec leurs enfants dans des salles de jeux aménagées, qui permettent des moments de rapprochement et d’intimité, qu’ils ne pouvaient pas avoir quand ils vivaient dans des conditions précaires. Ces lieux spécifiques au sein des centres permettent aussi le rapprochement entre différentes familles, l’entraide et le partage des soucis du quotidien. Ces centres peuvent aussi mettre en place des ateliers parents/enfants. Objectif : renforcer les liens entre les parents et leurs enfants, en leur proposant de participer à des jeux, avec l’appui de professionnels (animateurs, psychomotriciens, etc.). Une attention particulière est apportée à l’accompagnement des parents de tout petits enfants, afin de les aider dans le développement de leurs bébés (premiers pas, motricité, rapport à l’environnement, capacité à percevoir/exprimer ses émotions). Voici deux exemples, à Paris.

Image
Texte

L’accompagnement des familles à la Cité de Refuge

Ce centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) de la Fondation de l’Armée du Salut du 13ème arrondissement, récemment rénové, accueille désormais des familles avec enfants. « Le bâtiment était auparavant conçu pour des hommes seuls », explique Mélanie Galland, une travailleuse sociale de l’équipe de la Cité de Refuge. « Désormais, nous accompagnons des adultes, femmes seules ou en couple, avec leurs enfants, 36 enfants au total, auxquels nous offrons un lieu de vie stable et protecteur. Nous avons créé un « Service emploi & logement », pour répondre aux besoins spécifiques des familles : démarches pour inscrire les enfants à la crèche ou à l’école, suivi avec les services de puériculture extérieurs, partenariats avec la ville pour les logements sociaux, etc. Nous les aidons à faire les démarches, mais sans le faire à leur place, parce que c’est en responsabilisant les adultes que nous les aidons aussi à assumer leur rôle de parents. » L’équipe a adapté ses pratiques d’accompagnement, parce qu’un entretien avec un travailleur social n’est pas le même quand l’enfant est présent : « tout ce que nous disons prend une autre dimension », poursuit Mélanie Galland, « et c’est essentiel d’intégrer la cellule parentale au projet de vie, en tenant notamment compte des éléments éducatifs propres à chacun. »

L’accompagnement des mères et leur(s) enfant(s) au Palais de la femme

Le centre de stabilisation du Palais de la femme, dans le 11ème arrondissement de Paris, accueille actuellement 50 mamans et leurs 58 enfants, dont 31 ont moins de 2 ans. La situation de grande précarité dans laquelle se trouvent ces mamans les rend vulnérables dans l’éducation de leurs enfants : elles manquaient de tout, y compris de ressources nécessaires pour les nourrir, les habiller et les soigner. Au centre de stabilisation du Palais de la femme, l’accent est donc mis, tout particulièrement, sur le soutien à la parentalité, sous toutes ses formes : des ateliers pour exprimer ses difficultés ou encourager le jeu avec les enfants, une vigilance particulière au développement moteur des bébés, des cellules d’écoute psychologique pour veiller à ce que le lien entre mères et enfants se renforce, une attention à la place du père s’il est toujours présent dans la vie de l’enfant. Tout est fait pour que les mamans puisent de l’énergie dans la maternité, plutôt que de la subir comme une difficulté supplémentaire.

Type de la publication
Actualité