Type de la publication
Actualité

JO 2016 à Rio : L’Armée du Salut supporte l’équipe des réfugiés

Publié le : 2 août 2016
Texte présentation

Le 5 août 2016, Rio verra défiler pour la première fois de l’histoire des Jeux Olympiques, une délégation de réfugiés. 10 réfugiés, femmes et hommes, âgés de 18 à 25 ans participeront à différentes épreuves olympiques. L’Armée du Salut les supporte !

Ils et elles sont 10. Ils et elles sont des athlètes. Ils et elles sont du Soudan du Sud, du Congo, d’Ethiopie, de Syrie. Ils et elles sont des réfugié-e-s. Et du 5 au 21 août, ils et elles représenteront au Jeux Olympiques de Rio, les 60 millions de réfugiés du monde, sous la bannière olympique. Fuyant des pays en proie à la guerre et menacés d’être torturés, les 10 athlètes réfugié-e-s participeront aux épreuves de marathon, judo, 400m, natation.

Parmi ces 10 athlètes, il y a Yusra Mardini. Elle est Syrienne. Elle a 18 ans. Elle a fui les combats dans son pays natal pour demander l’asile en Allemagne. C’est à bord d’une embarcation percée que Yusra a traversé la Méditerranée pour ensuite échouer sur l’île de Lesbos, en Grèce. Aux JO, elle va retrouver l’eau. Mais cette fois-ci elle ne nagera pas pour sa survie mais pour décrocher une médaille d’or olympique dans les épreuves du 100m papillon et du 100m nage libre.

65 millions de personnes déracinées en 2015

Selon le Haut Commissariat pour les Réfugiés, 65 millions de personnes sont déplacées ou déracinées et plus de 21 millions de personnes ont un statut de réfugiés. En France comme ailleurs dans le monde, l’Armée du Salut accueille des réfugiés dans ces centres. Le lieutenant-colonel Dean Pallant, directeur de la Commission internationale de Justice Sociale rappelle que « l’Armée du Salut est profondément inquiète du sort réservé aux millions de réfugié-e-s à travers le monde. La situation tragique des réfugié-e-s n’est pas suffisamment prise en compte. Il faut trouver des solutions. La participation de ces 10 athlètes nous rappellent que les réfugié-e-s sont des êtres humains compétents et talentueux ».

En Norvège, l’Armée du Salut aide plus de 250 réfugiés. Dans la ville de Malmö en Suède, l’Armée du Salut accompagne les demandeurs d’asile notamment des mineurs. Dans la capitale danoise, Copenhague, quelque 400 réfugiés sollicitent l’aide de l’Armée du Salut. En Grèce, l’Armée du Salut vient en aide à plusieurs milliers de réfugiés. Et en France, l'Armée du Salut accueille et accompagne quelque 275 migrants. Au total, en Europe, 15 pays où l’organisation est implantée viennent au secours des réfugiés.

Sauver les familles et les enfants de la drogue et de l'alcool

Au Brésil l’Armée du Salut est active depuis 1922. Elle aide les enfants à la rue et les familles dans les favelas. Pour Vania Quintao, un salutiste, de Niteroi, dans l’Etat de Rio de Janeiro, « les JO sont l’occasion pour les membres de l’Armée du Salut de sensibiliser les enfants et les familles aux risques de l’alcool et de la drogue ».

Dans certains quartiers, la dépendance à la drogue et à l’alcool est tellement forte qu’elle impacte la situation financière, déjà fragile, des familles.

Blocks
Redacteur
Video, diagramme, etc
Type de la publication
Actualité