Type de la publication
Actualité

L’Armée du Salut répond au séisme et au tsunami qui ont frappé Palu, en Indonésie

Publie le : 10 octobre 2018
Texte présentation

Le séisme de magnitude 7,7 qui a causé des dommages massifs à travers le Sulawesi central, en Indonésie, début octobre, a  détruit ou endommagé des milliers de foyers, laissant de nombreuses personnes sans abri, hébergées sous des bâches. L'Armée du Salut, fortement implantée dans la région, en particulier au travers d'écoles et d'hôpitaux, a également subi de graves dommages et s'est mobilisée pour l'aide d'urgence à apporter aux victimes.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

Aux informations recueillies au 3 octobre, l’hôpital Woodward de l’Armée du Salut à Palu, qui a récemment ouvert une nouvelle aile médicale, a dû être évacué à cause de dommages structurels. Au moins un Poste de l’Armée du Salut (paroisse) s’est effondré entièrement, tandis que d’autres ont subi des dommages significatifs. Il a été établi qu’au moins six salutistes ont péri parmi les plus de 1400 morts confirmés et un millier de blessés. Les autorités locales s’attendent à ce que ce nombre augmente à mesure que les secours accèdent aux zones rurales dans les heures et les jours à venir. Une aide compliquée Les autorités locales conseillent aux survivants de demeurer à l’extérieur et de ne pas retourner dans leurs foyers endommagés.

De fortes répliques posent des problèmes supplémentaires aux premiers intervenants et aux bénévoles qui s’occupent de ceux qui ont été blessés. Beaucoup de blessés sont soignés dans des tentes, car les infrastructures hospitalières ont été endommagées. Les transports sont perturbés dans toute la région et le principal aéroport régional a perdu une partie de sa piste.

Intervention d'urgence de l'Armée du Salut

Le Quartier Général territorial de l’Armée du Salut à Bandung a activé l’équipe des services d’urgence de l’Armée du Salut en Indonésie, et une intervention majeure est prévue dans le Sulawesi central. Le Secrétaire en chef, le lieutenant-colonel Yusak Tampai, est arrivé à Palu pour aider les équipes locales à faire une évaluation détaillée des besoins et à coordonner la réponse de l’Armée du Salut. Un des aspects importants sera de fournir un soutien spirituel et émotionnel aux victimes et à leurs familles.

Appel à la prière

Le Chef international de l’Armée du Salut, le Général Brian Peddle, a appelé les salutistes et amis de l’Armée du Salut du monde entier à prier pour l’Indonésie. Sur sa page Facebook, il demande que « chaque communauté défende nos frères et sœurs indonésiens, car au milieu de leur propre chagrin, ils font de leur mieux pour servir ».

L'action à venir

La phase d’intervention d’urgence de l’Armée du Salut à Palu devrait se poursuivre pendant au moins deux mois, selon le Secrétaire d’État-major de l’Armée du Salut en Indonésie, le lt-colonel Yusak Tampai. La distribution de nourriture et l’assistance médicale devront se poursuivre tout au long de cette période, compte tenu de l’ampleur des dégâts causés par le séisme et le tsunami. Parlant de sa ville natale dévastée, le lt-colonel Yusak Tampai de l'Armée du Salut loue le courage et la détermination des salutistes et des bénévoles : à lire, son interview en français sur le site de l'Armée du Salut en Suisse.

Type de la publication
Actualité