Type de la publication
Communiqué de presse

1ère édition de la Nuit de la Philanthropie de l’Armée du Salut : Venez soutenir des projets solidaires et innovants qui changeront la vie des plus fragiles !

Publie le : 23 novembre 2018
Texte présentation

Vendredi 14 décembre prochain se déroulera au Palais de la Femme, à Paris, la première édition de la Nuit de la Philanthropie de l’Armée du Salut. Ce tout nouvel évènement est ouvert à toute personne qui souhaite découvrir et soutenir financièrement un des onze projets sociaux innovants qui seront présentés, afin de répondre aux nouveaux défis sociaux et médico-sociaux. L’événement pourra également être suivi et soutenu à distance grâce à un Facebook live.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

Un dispositif innovant pour valoriser des projets de terrain

Lors de la soirée du 14 décembre, onze projets issus de l’Armée du Salut seront présentés en 4 minutes, devant un parterre de curieux venus les découvrir et les soutenir financièrement. Cet événement répond aux besoins grandissants des donateurs (entreprises, fondations, particuliers) de soutenir des projets précis et de comprendre concrètement ce que leur don permettra de changer. Face à ce constat, l’Armée du Salut a décidé de bâtir en 6 mois un dispositif concret d’innovation sociale répondant aux besoins repérés par ses équipes sur le terrain. 

Onze projets pour répondre aux besoins des plus fragiles

Les onze projets qui seront présentés ont été sélectionnées au regard de 4 critères prédéfinis : leur dimension innovante, le nombre de bénéficiaires potentiels, leur capacité à intégrer professionnellement des personnes et la facilité avec laquelle ces projets pourraient être étendus au niveau national, après expérimentation. 

Un comité d’ambassadeurs mobilisés pour que les projets voient le jour

Constitué d’une quarantaine de personnalités de la société civile (chefs d’entreprise, donateurs, bénévoles) un comité des ambassadeurs de la Nuit de la Philanthropie s’est engagé auprès de l’Armée du Salut pour mobiliser son réseau, afin de faire connaître au maximum l’événement. Clara Gaymard, co-fondatrice du fond d’investissement et de dotation philanthropique RAISE, Ludovic Chaboureau, Directeur du Marché de l’Economie Sociale et Institutionnelle à la Société Générale ou encore Guillaume Gibault, Président du Slip Français, font partie de ce comité présidé par Louis Gallois, président de la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS) et Président du Conseil de Surveillance de PSA Peugeot Citroën. Selon lui « accepter la présidence du Comité des ambassadeurs de la Nuit de la Philanthropie, c’est prendre avec d’autres une responsabilité lourde : celle de faire que cette Nuit soit un succès de générosité et de solidarité. J’ai répondu positivement à la proposition de la Fondation de l’Armée du Salut parce que je connais l’action qu’elle mène sans relâche au service des plus pauvres et que je mesure l’engagement de ses salariés et de ses bénévoles. »  

Un événement ouvert à tous

La Nuit de la Philanthropie ne sera un succès que si elle permet de financer les projets présentés ce jour-là. La soirée est donc ouverte à toute personne qui s’inscrit sur www.weezevent.com/la-nuit-de-la-philanthropie et qui s’engage moralement à donner au moins 100 euros à un des projets présentés. L’événement pourra également être suivi à distance grâce à un Facebook live et un live tweet, avec la possibilité de faire des dons en ligne pour chacun des projets.

Block: Texte + Image
Texte

FOCUS SUR LES PROJETS D’INNOVATION SOCIALE

1| LE PALAIS DES ENFANTS (Paris XIe)

L’initiative consiste à créer une crèche sociale au sein du Palais de la Femme de l’Armée du Salut. L’objectif est d’accueillir 49 enfants, dès 7h et jusqu’à 22h. La crèche proposerait un accueil régulier, ponctuel ou en urgence, pour des enfants dont les parents bénéficient des minima sociaux ou qui sont engagés dans un parcours d’insertion professionnel. La crèche ouvrira également ses portes à des enfants en situation de handicap ainsi qu’à des enfants du quartier, afin d’apporter une mixité sociale. 

2 | BOOTH TA CUISINE (Marseille)

Porté par la Résidence William Booth, à Marseille, ce projet vise à créer un restaurant social au sein de la Résidence et à assurer trois services de repas par jour, pour 150 personnes. Ce restaurant permettrait à des publics très précarisés d’avoir accès à un mode d’alimentation responsable et durable. Il serait également un chantier d’insertion professionnelle pour les résidents de l’établissement qui se formeraient aux métiers de la restauration. 

3| MAIN DANS LA MAIN (Vallée de l’Ill)

Le projet Main dans la main vise à permettre à une personne en contrat civique et à une personne en parcours-emploi-compétences de se rendre de maison en maison pour rencontrer des personnes âgées isolées et créer un lien de confiance, afin de les amener à faire un pas vers des groupes de rencontre hebdomadaires destinés à lutter contre l’isolement. 

4| AGIR CONTRE LA TRAITE DES ETRES HUMAINS, EN FAVEUR DE L’AUTONOMIE (National)

Cette intervention vise à renforcer la coordination des actions de l’Armée du Salut en matière de lutte contre la traite des êtres humains et à développer ces actions au niveau national. Concrètement, il s’agirait de sensibiliser et former le personnel de l’Armée du Salut, pour mieux identifier les victimes et les accompagner (réseaux d’exploitation sexuelle, contrainte à commettre des délits, travail forcé, etc.)

5| L’ACCUEIL À LA FERME (Paris XIXe et Essonne)

L’objectif de ce programme est de proposer trois types de séjours à la ferme grâce au partenariat avec le réseau des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture en Milieu rural (CIVAM). Des séjours longs pour les publics de migrants en recherche d’activité professionnelle et d’un temps de repos ; des séjours plus courts pour que les personnes hébergées puissent sortir de leur quotidien ; des séjours collectifs pour renforcer le lien entre salariés et personnes accueillies pour enclencher des dynamiques de sociabilisation. 

6| CAPA’CITÉ (Paris XIIIe)

Ce projet innovant vise à proposer à des chômeurs de très longue durée d’être formés pour des postes d’agent de restauration par des salariés de l’entreprise partenaire GERES Restauration (www.geres.fr/), spécialisée dans la restauration scolaire, en collectivité, en entreprise ou en établissements médicaux. Concrètement, les personnes seraient accueillies et formées dans la cuisine centrale de la Cité du Refuge de l’Armée du Salut pendant 12 mois. 

7| JE SUIS ET JE RESTE UN CITOYEN (National)

L’objectif de ce projet est de réaliser un film qui présenterait les nombreuses expertises déployées au sein des différents établissements de l’Armée du Salut, pour communiquer avec les personnes en situation de handicap ou dépendantes et développer leur autonomie. Cela permettrait de transmettre ces bonnes pratiques aux familles, aux aidants et aux équipes de l’Armée du Salut. Ce film pourrait ensuite illustrer des formations. 

8| LA CITÉ DES DAMES (Paris XIIIe)

Au sein de la Cité du Refuge et en partenariat avec l’ADSF - Agir pour la Santé des Femmes, l’objectif de ce projet est de proposer un accueil ouvert 24h/24h, 7j/7, pour les femmes sans domicile. Cet accueil sera inconditionnel, il permettra aux femmes de satisfaire leurs besoins vitaux et d’accéder à des soins, à un accompagnement médical, psychologique, voire à un hébergement et à une activité professionnelle ou à une formation en vue d’une réinsertion. 

9| À CONTRETEMPS (Mulhouse)

Cette initiative vise à offrir un toit et un accompagnement social à des auteurs de violences pour lesquels une mesure judiciaire est en cours. Imaginé à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, ce dispositif est destiné aux hommes isolés et majeurs en fin de peine, en sortie d’incarcération, sous bracelet électronique ou en placement extérieur et faisant l’objet d’une mesure d’éloignement. Il vise à protéger les victimes et à éviter que les hommes subissent une double peine en se retrouvant à la rue, incarcérés de manière préventive ou encore voient leur état se dégrader faute de soins. L’objectif est que ces personnes puissent se reconstruire et s’insérer.

10| RESTO – MOBILE (Nîmes)

Cette initiative a pour objectif d’acquérir un food-truck pour former des jeunes de 16 à 20 ans bloqués dans leurs apprentissages et accueillis au sein de l’Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de la Villa Blanche Peyron, à Nîmes. Le food-truck permettrait de créer un atelier de cuisine mobile, pour réaliser des menus sains et équilibrés, confectionnés avec des produits du terroir et de saison, respectueux du développement durable.  

11| DE LA MARAUDE À LA SORTIE DE RUE (Paris)

Ce projet consiste à créer une équipe légère et un local de jour pour permettre aux personnes rencontrées lors des maraudes de cheminer de façon accompagnée, afin de les sortir de la rue. Concrètement, le local leur permettrait de faire leur toilette, de prendre une douche, de faire la cuisine, de déjeuner, de se reposer et de laisser des affaires en consigne. 

Retrouvez le dossier de presse de la Nuit de la Philanthropie. 

Texte

Déroulé de la soirée et inscription

-    19h00 : Ouverture des portes du Palais de La Femme (94 rue de Charonne, 75011 Paris)
-    19h30 : Présentation des projets puis promesses de dons orchestrées par Maître Christophe Lucien, commissaire-priseur, avec la participation de Lucie Morlot, animatrice
-    21h30 : Interlude au piano et cocktail pour échanger librement avec les porteurs de projet
Inscription à l’événement
https://www.weezevent.com/la-nuit-de-la-philanthropie
 

Texte

Contacts presse : 

David Germain (Fondation de l’Armée du Salut) - 06 03 18 14 09 - dgermain@armeedusalut.fr
Camille Chareyre (Vae Solis Corporate) – 07 77 23 41 77 – camille.chareyre@vae-solis.com
 

Type de la publication
Communiqué de presse