Type de la publication
Communiqué de presse

L’exclusion et l’aide alimentaire ne prennent pas de vacances

Publié le : 15 juillet 2015
Texte présentation

Distributions de repas et lancement d’une campagne collaborative, l’Armée du Salut sur tous les fronts cet été. Alors que de nombreuses associations ont tendance à diminuer leurs aides aux personnes démunies pendant l’été faute de bénévoles, voire à fermer leurs portes, la Fondation de l’Armée du Salut s’organise depuis plusieurs années pour assurer sa mission d’aide alimentaire pendant les deux mois d’été.

Image à la une
Exclusion sociale campagne publicitaire été Fondation Armée du Salut
Blocks
Redacteur
Texte

La période estivale constitue un risque fort pour de nombreuses personnes qui survivent toute l’année grâce à l’aide alimentaire. 

Dans le même temps, à l’heure où les actions collaboratives ont le vent en poupe, la Fondation de l’Armée du Salut lance sa nouvelle campagne d’été, sur le principe de détournements, pour mobiliser autour d’elle donateurs et bénévoles. C’est un ton résolument décalé qui a été choisi pour lancer sa campagne participative le jeudi 9 juillet.   

L'Armée du Salut distribuera 60 000 repas cet été  

Cette année, durant les mois de juillet et d’août, la Fondation de l’Armée du Salut servira 60 000 repas, dans plusieurs villes en France, grâce à la mobilisation de plus de 400 bénévoles et salariés. Ces derniers assureront l’aide alimentaire à travers différents dispositifs comme l’ouverture des épiceries sociales, les Soupes de nuits, les colis alimentaires ou les distributions de repas dans des restaurants sociaux ou dans des locaux réquisitionnés spécifiquement comme la Caserne Landon à Paris.

« Comme chaque été, nous assistons à une augmentation du nombre de personnes démunies devant nos centres de distribution alimentaire. Heureusement, grâce à l’aide de nombreux bénévoles et salariés, nous pouvons assurer cette aide alimentaire dans l’ensemble de nos centres en France. Cet été, nous essayerons d’aller plus loin que la simple distribution alimentaire, en proposant aux bénéficiaires quelques nouvelles activités comme des ateliers de dégustations ou des ateliers de préventions contre la canicule », indique le Major Dominique Glories, Responsable du bénévolat au sein de l’Armée du Salut.

A Paris, l'épicerie sociale 
et les Soupes de Nuit fonctionneront tout l'été  

L’épicerie sociale de la Porte des Lilas, accueillera environ une centaine de personnes dont 60% de familles avec enfants, 33% de personnes seules et 5% de personnes de 60 ans et plus. L’épicerie fonctionnera cet été grâce à 10 bénévoles et un salarié de la Fondation. 

A la Caserne Landon, 12 rue Philippe de Girard dans le 10ème arrondissement de Paris, les Soupes de Nuits, représenteront près de 400 repas servis le soir. Elles mobiliseront environ 370 bénévoles chaque mois de l’été. 

Une campagne de communication 
en renfort de l'action de terrain  

En parallèle de ces actions de terrain, la Fondation de l’Armée du Salut a souhaité faire passer un message fort pour interpeller sans heurter. Afin de mobiliser autour de son action, chacun peut détourner le visuel de ses vacances idéales et le relayer, en un clic sur ete.armeedusalut.fr, au profit des bénéficiaires des actions de la Fondation. 

Comment ça marche ? Sur le site ete.armeedusalut.fr, les internautes peuvent choisir un visuel, modifier le message et le partager sur les réseaux sociaux pour démultiplier l’élan de solidarité. Chacun peut donc, par ce relais, soutenir gratuitement la Fondation, pour que nous restions tous solidaires et mobilisés, même en partant en vacances… 

---------

 Contacts Presse : 

Camille CHAREYRE (Vae Solis Corporate) : 01 53 92 80 27 / 
camille.chareyre@vae-solis.com 

David GERMAIN (Fondation de l’Armée du Salut) : 06 03 18 14 09 / dgermain@armeedusalut.fr

Type de la publication
Communiqué de presse