Témoignage

Allen : Naissance d’une vocation

Publié le : 7 juin 2021
Texte présentation

Allen, 24 ans, est d’origine Guyanaise. Issu d’une famille chrétienne installée à Montbéliard, il fréquente l’Église de Pentecôte. Diplômé en gestion d’entreprises et comptabilité, son avenir est tout tracé pour poursuivre des études de commerce. Mais sa rencontre avec l’Armée du Salut, comme bénévole, l’amène à envisager un parcours différent, avec une nouvelle vocation : le service auprès des enfants et des jeunes.

Image à la une
Religion Jeunes Service Dieu Congrégation Armée du Salut Spiritualité
Nom, prénom témoignage
Allen
Détail sur la personne
Bénévole au poste de Montbéliard dans le cadre des activités pour les enfants
Blocks
Redacteur
Texte

Bien qu’étant depuis toujours convaincu de l’existence de Dieu, Allen fait sa première rencontre personnelle avec Dieu lors d’un rassemblement de jeunes chrétiens. Il découvre un Dieu de proximité qui a des projets pour lui. Bénévole au poste de l’Armée du Salut de Montbéliard dans le cadre des activités pour les enfants, il est contacté par la directrice du camp pour renforcer l’équipe d’animateurs au séjour des Porteurs de Flambeau (scouts de l’Armée du Salut) puis au centre de vacances à Chausse, dans le Gard. C’est là qu’il apprend qu’il peut accomplir une année de service civique, au poste de Strasbourg.

En pleine réflexion pour son avenir, c’est une opportunité qu’Allen saisit rapidement. En intégrant ce service, il rejoint là un groupe de jeunes très engagés au sein de la communauté avec une centaine d’enfants et d’adolescents. Curieux d’en savoir un peu plus sur l’Armée du Salut et des possibilités de service qu’elle offre, Allen s’informe aussi sur l’engagement de soldat. Déjà convaincu, il se sent appelé par Dieu à s’engager à œuvrer parmi les enfants.

À l’issue de son service civique, Allen entreprend une autre formation, un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport pour concrétiser sa nouvelle orientation professionnelle.

Block: Texte + Image
Texte

Allen a toujours partagé naturellement sa foi auprès de ses amis, mais aussi sur les réseaux sociaux tels qu’Instagram ou Snapchat, très fréquentés par les jeunes. À l’écoute des enfants, il propose rapidement d’animer les « temps spi » dans les activités de jeunesse, en les adaptant à leur réalité quotidienne. Il propose des moments d’échanges et de discussions autour de sujets d’actualité parfois polémiques et voit un vrai changement de comportement s’opérer auprès des jeunes qui souhaitent peu à peu en savoir plus sur ce Jésus dont il leur parle.

Une jeunesse à la recherche de Dieu

Au printemps 2020, entre deux confinements, Allen accepte un mandat d’aumônier auprès des jeunes. C’est un vrai défi ; il est actuellement difficile de réunir des jeunes et les séjours en collectivité sont plus ou moins annulés. Mais Allen ne s’arrête pas : avec ses amis, il s’investit trois fois par semaine sur Zoom avec réunion de prière le mardi soir, temps d’échange spirituel le mercredi soir, et soirée jeux le vendredi. Un bon groupe de jeunes se connecte régulièrement, des liens se créent, un climat de confiance s’installe. De nombreuses demandes montrent à quel point les jeunes cherchent à être réellement reliés à ce Dieu d’amour dont ils entendent parler. Ils aiment prier et lire la Bible, et participent spontanément au culte du dimanche.

Allen sait qu’il a trouvé sa place dans ce ministère et reste attentif à ce que Dieu a prévu pour lui.

Cécile Clément