Type de la publication
Actualité

Comment aider les personnes sans-abri ?

Publie le : 23 décembre 2019
Texte présentation

Episode 3 : Les organisations qui peuvent vous aiderVous vous êtes inscrit-e pour recevoir nos conseils afin d’aider les personnes à la rue et nous vous en remercions. Pour pouvoir aider une personne sans-abri, une première étape : entrer en relation avec elle. Puis, identifier et (aider à) répondre à des besoins vitaux. Troisième et dernier volet de nos conseils : pour aider, vous n’êtes pas seul-e ! Il existe de nombreux services, intervenants, structures publiques ou associatives, qui aident les personnes sans abri : aidez en informant, en orientant, et, pourquoi pas, en vous engageant dans la durée !  

Image à la une
Blocks
Redacteur
Image
Block: Texte + Image
Image
Texte

Les liens avec les maraudes

Tout au long de l’année, et en particulier durant l’hiver, des équipes mobiles (maraudes ) composées de professionnels et de bénévoles jouent un rôle primordial en allant à la rencontre des personnes à la rue pour leur apporter une écoute, une aide de premier secours, etc. La personne sans abri que vous avez rencontrée est peut-être en lien avec l’une de ces maraudes, informez-vous auprès de votre mairie : savoir quelles sont ces autres aides vous permettra de mieux aider vous-même la personne à la rue que vous avez rencontrée. Par exemple, à Paris, la Fondation de l’Armée du Salut organise chaque matin, avec l’appui de bénévoles, une maraude petit-déjeuner dans quelques arrondissements, en coordination avec l’ensemble des maraudes parisiennes. Au Havre et à Belfort , la Fondation gère également une maraude. 

Image
Texte

Une multitude de services proposés dans les accueils de jour

Une aide pour faire valoir ses droits en matière de santé ou accéder aux minima sociaux, un accompagnement dans des démarches administratives ? Un lieu pour souffler, pouvoir parler, participer à des activités ludiques ? Se laver, laver son linge, déposer ses affaires ? Voici quelques-uns des services (gratuits) que fournissent les accueils de jour aux personnes qui vivent dans la rue ou en grande précarité : renseignez-vous là aussi auprès de votre mairie pour connaître ces lieux d’accueil et leurs services. A Paris, la Fondation de l’Armée du Salut gère deux accueils de ce type, l’ESI Saint-Martin et la Maison du Partage . A Dunkerque , au Havre et à Belfort, un accueil de jour de la Fondation accueille au quotidien plusieurs dizaines de personnes. Selon la situation de la personne sans-abri avec laquelle vous êtes en relation, vous pouvez l’informer et/ou lui conseiller de se rendre dans ces lieux pour pouvoir accéder à des services qui lui sont utiles. Un bon « pied à l’étrier » pour sortir de la rue.

Block: Texte + Image
Texte

La domiciliation : un point d’ancrage

Parmi les nombreux facteurs décisifs pour sortir de la rue : avoir une domiciliation , c’est à dire une adresse administrative où recevoir son courrier, faute de quoi la plupart des démarches qui permettent d’exercer ses droits (engager des démarches pour faire valoir ses droits à prestation, obtenir des papiers, etc.) et essayer de s’en sortir sont vouées à l’échec. Une fois la confiance établie avec la personne sans-abri que vous avez rencontrée dans la rue, essayez de comprendre si elle ou il dispose d’une adresse où recevoir son courrier, et, si ce n’est pas le cas, conseillez-lui et aidez-le/la à rechercher un service de ce type. L’accès à une domiciliation peut se faire auprès des centres communaux d’action sociale (CCAS ), ou de structures agréées : par exemple, les centres d’accueil de jour de la Fondation de l’Armée du Salut proposent ce service. Important aussi : informez-vous sur les règles d’accès et de fonctionnement de chaque service (l’inscription vaut habituellement pour un an, renouvelable). 

Texte

Engagement pour un-e, engagement pour tous

Pour terminer cette série de conseils, parlons bénévolat ! Votre action pour la personne sans-abri que vous voulez aider, vous avez le pouvoir de la renforcer en l’inscrivant dans une démarche plus vaste et collective : celle de bénévoles engagés, ponctuellement ou durablement, dans une action d’aide. Le bénévolat représente un engagement décisif pour faire vivre l’esprit de solidarité au sein de la société. Il est un socle historique et important de l’action de l’Armée du Salut. Alors, si cela vous intéresse, contactez le service du Bénévolat de la Fondation de l’Armée du Salut en cliquant sur ce lien
Et encore toute notre reconnaissance pour ce que vous faites au service des personnes les plus fragiles !

Un de vos proches pourrait être intéressé par ces conseils ? N’hésitez pas à l’inscrire à ces newsletters en cliquant ici
 

Type de la publication
Actualité