Type de la publication
Actualité

Paris : la maraude de l'Armée du Salut avec les bénévoles

Publie le : 4 décembre 2018
Texte présentation

La Fondation de l’Armée du Salut a mis sur pied, dans plusieurs villes de France, des maraudes pour aller à la rencontre des personnes sans abri. A Paris, les bénévoles sont au coeur du dispositif de la maraude. Tous les jours de 6 heures à 10 heures, ils vont à la rencontre des personnes qui ont passé la nuit à la rue. Un lien social se tisse jours après jours. 

Image à la une
Paris : la maraude de l'Armée du Salut avec les bénévoles
Blocks
Redacteur
Texte

6 heures du matin. Comme chaque jour depuis un an, Joël Boisné, salarié de la Fondation de l’Armée du Salut, sillonne les rues de Paris, dès l’aube, épaulé par plusieurs bénévoles, de toutes générations et motivations confondues. Dans le coffre, des gobelets de boissons instantanées et des viennoiseries. Le trajet de la maraude a été défini en lien avec le Samusocial de Paris, pour coordonner les actions de terrain : les endroits de grande précarité sont les gares, où la maraude marque une halte plus longue. 

Élisabeth, bénévole régulière, est soucieuse ce matin : elle n’a pas vu Hélène dans la file des 120 personnes qui, ce matin-là, entourent la camionnette, après une nuit particulièrement froide.

Redonner la dignité, le sourire et l'espoir de vivre aux personnes à la rue

Elle s’aventure sur le parvis de la gare de l’Est, pour voir si elle n’aurait pas besoin d’aide. C’est le cas : Hélène est recroquevillée sous des cartons humides, les pieds nus. Il fait 3 degrés, elle n’a pas eu la force de se lever. Élisabeth s’agenouille auprès d’elle et lui propose un thé avec une madeleine ; elle lui parle doucement, en l’appelant par son prénom. Au fil de l’échange, Hélène demande. 

Chaque jour, Joël et les bénévoles de l'Armée du Salut distribuent entre 150 et 200 petits-déjeuners. 

Grâce aux équipes des bénévoles et des maraudeurs de l’Armée du Salut, ces femmes et hommes rencontrés dans la rue ont retrouvé dignité, sourire et un espoir de vivre un jour une vie meilleure.

 

Type de la publication
Actualité