Type de la publication
Actualité

Les scouts de L’Armée du Salut en France fêtent leurs 100 ans

Publie le : 7 août 2019
Texte présentation

Cette année, le grand rendez-vous mondial des scouts de l’Armée du Salut a lieu en France. L’édition 2019 se tient dans le parc du château de Jambville (Yvelines), propriété des Scouts Guides de France. Dix jours pour vivre au cœur de la nature, découvrir ses bienfaits, de mieux se connaître et de vivre la solidarité. Cette année le mouvement scout de l’Armée du Salut en France, également connu sous le nom de Porteurs de Flambeau, souffle ses 100 bougies. Coup de projecteurs sur un mouvement qui respire la jeunesse.

Image à la une
Les scouts de L’Armée du Salut en France fêtent leurs 100 ans-Facebook-Scout-mob-aout-2019
Blocks
Redacteur
Texte

Des chants de scout se font entendre au loin. Les drapeaux des 15 pays présents tutoient les cimes des arbres du parc du château de Jambville. Ils ont attendu ce rassemblement toute l’année. La galaxie des scouts salutistes est en ébullition. Elle est au rendez-vous : 400 jeunes, de tous âges, ont monté leur camp dans ce vaste espace de 52 ha pour une semaine et aujourd’hui, le 7 août 2019, les scouts salutistes célèbrent un siècle d’activité. Les scouts de l’Armée du Salut en Belgique fêtent quant à eux leurs 90 ans.

L’esprit est écologique. La solidarité et le partage sont présents dans les gestes. « Découvrir les autres pour mieux se découvrir et servir, c’est une dimension incontournable du scoutisme », explique Philippe Clément, responsable national des scouts de l’Armée du Salut (Porteurs de Flambeau). 

Certains sont venus de l’étranger, d’autres à vélo des Pays-Bas. Ce rendez-vous permet aux scouts de profiter de séjours dans d’autres pays, offrant ainsi aux jeunes de nouveaux horizons. « L'essentiel des participants est issu des quartiers défavorisés, il y a aussi des enfants de réfugiés, détaille David Vandebeulque, le Secrétaire territorial de la jeunesse de l’Armée du Salut, pour la France et la Belgique. Le but est de les aider à s'intégrer dans la société ».

Block: Texte + Image
Image
Les scouts de L’Armée du Salut en France fêtent leurs 100 ans-Facebook-Scout-mob-aout-2019
Texte

« Le scoutisme permet de cultiver l’humilité », Colonel Daniel Naud, Chef de Territoire pour la France et la Belgique

En France, aujourd’hui, les postes de l’Armée du Salut, notamment celui de Strasbourg, accueillent des enfants de familles défavorisées venant d’Europe de l’Est. Les camps scouts représentent donc pour ces jeunes un moyen de s’éloigner du contexte familial souvent difficile et partir en vacances. 

Pour les 100 ans du scoutisme salutiste en France, les commissaires pour l’Europe, Johnny et Eva Kleman, les Colonels et chefs de Territoire de l’Armée du Salut en France et en Belgique, Daniel et Eliane Naud et les Secrétaires en Chef, Majors Patrick et Margaret Booth sont venus pour célébrer cet anniversaire. « Le scoutisme permet de rechercher et de cultiver l’humilité et de découvrir son prochain », a rappelé le Colonel Daniel Naud, Chef de Territoire pour la France et la Belgique.

En France, les scouts de l’Armée du Salut prennent leur essor en 1919 quand le major Schumacher crée les Guides et les Eclaireurs du Salut qui deviennent en 1941 les Porteurs de Flambeau et les Etincelles pour les 6-7 ans en 2011. 

Image
Les scouts de L’Armée du Salut en France fêtent leurs 100 ans-Facebook-scoutmob-aout-2019
Texte

Voir briller les scouts salutistes pendant encore 100 ans

Evénement dans l’événement. Lors de la cérémonie de célébration, Philippe Clément, responsable national des scouts de l’Armée du Salut en France et Belgique (Porteurs de Flambeau), a reçu l’Ordre du Fondateur des mains du commissaire pour l’Europe, Johnny Kleman. « Cette distinction est la reconnaissance de votre engagement auprès des scouts de l’Armée du Salut en France et en Belgique. Grâce à votre savoir-faire vous avez rendu service aux jeunes et vous avez contribué à leur développement social et spirituel », a tenu à souligner le commissaire pour l’Europe.

Professeur pour des enfants déficients auditifs en intégration scolaire dans un collège, Philippe Clément (OF) est devenu responsable national en 1984. Il officie les fonctions de soldat au poste de l’Armée du Salut de Strasbourg (Bas-Rhin). Retrouvez son interview ici : Scouts salutistes : "Dans notre société, les liens sont cassés, nous tentons de les réparer"

Créé en 1917, l’Ordre du Fondateur a été décerné, jusqu’aujourd’hui, à 273 soldats et officiers de l’Armée du Salut, dont 5 Français, toutes des femmes. Philippe Clément est le premier homme français à le recevoir. L’Ordre du Fondateur récompense l’engagement des soldats et officiers dans le service et l’accompagnement des autres. 

Une vision partagée par les Porteurs de Flambeau dont le projet s’articule autour de cinq axes : développement physique, développement intellectuel, développement spirituel, développement social et développement du sens civique. La rencontre des autres, l’acceptation de la différence, l’adaptabilité aux différentes situations et le service du prochain sont largement encouragés. « Notre devise est ‘Ardent à servir Dieu et le prochain’ », indique Philippe (OF)*.

La célébration des 100 ans s’est poursuivie par une grande fête avec des chants, un pique-nique ainsi qu'une kermesse. Tous les participants ont formulé les vœux de voir briller les scouts salutistes comme des flambeaux pour porter pendant 100 autres années la parole de la vie.

*(OF) : Ordre du Fondateur. 
 

Type de la publication
Actualité