Type de la publication
Actualité

A contre-emploi

Publie le : 6 avril 2018
Texte présentation

Avec le soutien du Conseil économique social et environnemental, une chercheuse et une photographe ont rencontré et accompagné dans leur parcours de recherche/reprise d'emploi des personnes d'âges et situations très différents. Ce projet, réalisé tout au long de 2017, a débouché sur une exposition, qui peut encore se voir sur les grilles du Conseil, à Paris, non loin de la Tour Eiffel, jusqu'au 10 avril. La photographe Mehrak Habibi travaille régulièrement avec la Fondation de l'Armée du Salut.

Image à la une
Exposition A contre-emploi Mehrak Habibi
Blocks
Redacteur
Texte

Voici le propos de Didier Demazière, sociologue au CNRS et Sciences Po, en introduction de cette exposition:

"Les chômeurs sont comme tout le monde : si différents les uns des autres, aussi divers que ceux qui travaillent. Certains ont un emploi, précaire et fragile, beaucoup en avaient un, la plupart en auront un, tous en voudraient un. Un emploi pour vivre dignement. Le chômage est envahissant mais les chômeurs demeurent invisibles. Marqués par la culpabilité, ils se font discrets. Surtout, il s sont stigmatisés : inutiles, incapables, responsables de leur situation, pas assez motivés. A eux de faire plus, plus d'efforts, plus de sacrifices pour s'en sortir.

Oublions ces préjugés. Découvrons les portraits présentés ici. Ils montrent tout autre chose. Un mélange de souffrances et de résistances. Une diversité d'énergies, celle du désespoir, celle de la créativité, celle des projets, celle des rêves aussi. Les chômeurs traversent une épreuve dont, tous, nous avons à apprendre. Ecoutons-les et regardons-les, sans les juger."

Infos pratiques :

A contre emploi, un autre regard sur le chômage

Une exposition de Mehrak et Hélène Frouard

Accès libre,

Grilles extérieures du Conseil économique, social et environnemental

Avenue Albert de Mun

Métro : Iéna ou Trocadéro Bus: 32 et 63 (arrêt Albert de Mun), 82 (arrêt Iéna)

Type de la publication
Actualité