Type de la publication
Actualité

Aide alimentaire itinérante: pour secourir en urgence et tisser du lien en temps de Covid-19

Publie le : 4 mai 2020
Texte présentation

Réactivité, capacité de coordination, engagement et maintien du lien : voici en quelques mots ce qui caractérise la nouvelle action de distribution alimentaire itinérante, mise en place par les équipes de l’Armée du Salut et ses partenaires, depuis le 23 mars. Chaque jour, ce sont désormais près de 3 000 personnes qui sont ainsi approvisionnées dans plus d’une trentaine de sites parisiens et franciliens.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

« Grâce à une coordination mise en place en quelques jours en lien avec la Ville de Paris et de nombreuses associations partenaires, nous avons pu organiser, dès le 23 mars, une plateforme de distribution alimentaire itinérante servant chaque jour plusieurs milliers de personnes, en nous appuyant sur l’engagement de professionnel-le-s et bénévoles de l’Armée du Salut et de ses partenaires (Action contre la faim, Chaînon manquant, ADSF, Utopia, Secours populaire, Banques alimentaires, collectivités et associations locales, etc.) », explique Marie Cougoureux, à la coordination Armée du Salut de cette nouvelle action d’urgence. Une action d’urgence alimentaire de grande envergure, qui a bénéficié de l’expérience de la distribution de petits-déjeuners aux personnes exilées déjà réalisée dans le nord-est parisien, avec la même équipe de coordination, depuis décembre 2018. Condition nécessaire à l’efficacité de cette nouvelle distribution : la bonne coordination de l’action partenariale. Comme le souligne Yvan Grimaldi, directeur des programmes Inclusion sociale de la Fondation de l’Armée du Salut, « ce qu’on est arrivé à démontrer, c’est que des associations professionnalisées comme la nôtre peuvent travailler avec des collectivités et d’autres associations dans un esprit de solidarité et en respecter la culture de chacune. » Outre l’approvisionnement alimentaire, plusieurs associations partenaires (ACF, LDH, Secours Catholique) fournissent des kits d’hygiène et des supports d’information traduits en plusieurs langues.

Video, diagramme, etc
Block: Texte + Image
Image
Texte

Près de 3 000 personnes approvisionnées chaque jour

Chaque matin, les équipes réceptionnent les produits alimentaires, réalisent les paniers repas et chargent les camions qui assurent les tournées – un travail d’organisation complexe, pour livrer des milliers de paniers individuels et colis dans près de quarante sites différents (un chiffre qui n’a cessé d’augmenter au fil des semaines). Comme le souligne Marie Cougoureux, « notre dispositif logistique repose sur le principe de ‘l’aller-vers’, qui permet de créer/maintenir du lien, et d’éviter aux personnes de prendre des risques en se dé-confinant et en circulant pour aller s’approvisionner. » Outre des personnes isolées et familles sans hébergement exposées au Covd-19, accueillies depuis le 17 mars dans des hôtels réquisitionnés, « la nouvelle distribution itinérante mise en place permet d’approvisionner des personnes vivant en squats et campements, dont le passage à l’état d’urgence sanitaire a révélé les besoins et la demande d’aide », analyse Emmanuel Ollivier, directeur du centre d’hébergement Mouzaïa, qui supervise cette nouvelle distribution itinérante ; « nous nous plaçons déjà dans la perspective de poursuivre cette action dans les prochains mois, afin de permettre aux personnes d’accéder ou réaccéder aux dispositifs de droit commun et d’être accompagnées globalement dans leur parcours de vie. » Mi-avril, la photojournaliste Valentina Camu a accompagné cette distribution itinérante et réalisé un diaporama commenté de cette immersion, à voir ci-dessous. Fin avril, ce sont près de 3 000 personnes dont les besoins vitaux alimentaires sont ainsi assurés chaque jour, à Paris et dans plusieurs communes limitrophes de Seine-Saint-Denis.

Image
Type de la publication
Actualité