Type de la publication
Actualité

Grand froid : plus de 400 personnes mises à l’abri par la Fondation de l’Armée du Salut

Publie le : 18 janvier 2017
Texte présentation

Depuis le début de l’hiver, la Fondation de l’Armée du Salut, ses partenaires de la Fédération des acteurs de la solidarité (Fnars) et du groupe Alerte ont souvent interpellé les médias notamment lors de la conférence de presse du 4 janvier dernier : « le 115 (le numéro d’urgence pour les sans-abris) est saturé et de très nombreuses demandes d’hébergement restent non satisfaites en raison du manque de places disponibles dans de nombreux territoires en France ».

Dès l’arrivée du grand froid, des mesures ont été prises pour mettre à l’abri les personnes à la rue. Ces derniers jours, la Fondation a renforcé son action en augmentant à nouveau sa capacité d’accueil de 400 places d’hébergement d’urgence, dans plusieurs grandes villes françaises. Ces places d’hébergement viennent s’ajouter aux 4 200 places d’hébergement et de réinsertion déjà ouvertes et aux 200 places hivernales supplémentaires créées depuis novembre. Parfois, accueillies dans des salles de réunion ou des salles inoccupées, les personnes sans abri ont aussi trouvé refuge dans des gymnases.

« Si nous estimons que les conditions d'accueil, souvent décidées et préparées à la dernière minute, ne sont hélas pas toujours à la hauteur des besoins, il n'était tout simplement pas acceptable de ne pas accueillir ces personnes en grande difficulté », affirme Eric Yapoudjian, directeur général de la Fondation.

Tout l’enjeu de nos équipes sur le terrain est de pouvoir proposer une orientation et un accompagnement sur le long terme aux centaines de personnes que nous abritons une semaine tout au plus. « La Fondation et ses partenaires, continuent à demander, depuis des années, que soit mis fin à la gestion au thermomètre de l’hébergement d’urgence, et que soit généralisé un vrai travail pérenne d'insertion pour assurer le maximum de dignité possible. » rappelle Eric Yapoudjian.

Plusieurs grandes villes concernées

Des établissements parisiens de la Fondation de l’Armée du Salut ont ouvert leurs portes aux sans abri :

  • à la Cité de refuge (Paris 13e), « nous accueillons 30 femmes isolées depuis lundi 16 janvier, ce qui est une première », souligne Christophe Piedra, le directeur ;
  • mobilisation aussi au Palais de la femme, à Paris, dans le 11e arrondissement (près de 40 personnes accueillies),
  • au Palais du peuple, dans le 13e arronddissement (10 personnes),
  • à la Résidence Albin Peyron (Paris 20e), qui accueille 25 personnes pour quelques jours à partir de mardi 17 janvier,
  • et à l’ESI Saint-Martin (Paris 3e arrondissement), un accueil de jour implanté près de la place de la République, qui héberge à partir de ce mardi 17 janvier également une quinzaine d’hommes seuls. « Nous sommes à la recherche de chaussures, sous-vêtements, duvets, vêtements chauds », interpelle Marie Guidicelli, la directrice de l’ESI.
  • A Lyon, outre les 60 personnes accueillies depuis le début de l’hiver en appartements d’urgence, « 140 personnes sont au chaud et vivent dans des conditions de vie minimale dans un gymnase du 2è arrondissement mobilisé depuis le 6 janvier », explique Sophie Jansen, directrice de la Cité de Lyon, « des conditions qui ne doivent pas perdurer. » L’établissement recherche par ailleurs des vêtements pour des enfants de moins de trois ans.
  • A Reims, « depuis une dizaine de jours, nous avons adapté les locaux du Nouvel Horizon [le centre d’hébergement et de réinsertion sociale de la Fondation], pour pouvoir accueillir toutes les personnes risquant de dormir dans la rue », détaille pour sa part Philippe Wattier, le directeur de l’établissement.
  • A Dunkerque, « notre accueil de jour s’est organisé pour héberger, jusqu’au 23 janvier, 20 personnes, qui ont par ailleurs accès à tous les services de l’accueil de jour », témoigne pour sa part Clara Duval, chef de service.
  • 11 personnes sont accueillies dans la Résidence William Booth, dans un établissement de la Fondation de l'Armée du Salut à Marseille

La Fondation de l’Armée du Salut accueille des personnes sans abri durant tout l’hiver provisoires à Mulhouse, Belfort, Le Havre, Florange, Metz, Rouen, Saint-Germain-en-Laye.

Les établissements de Belfort et Mulhouse ont eux aussi trouvé des solutions pour pouvoir offrir un lit et un repas à un nombre toujours plus important de personnes. Ces places viennent en renfort de celles déjà ouvertes par la Fondation de l’Armée du Salut au début de l’hiver à Florange, Metz, Rouen, Saint-Germain-en-Laye et Nîmes.

« Les actions que les établissements et les professionnels réalisent durant cette période traduisent de manière concrète les valeurs d’accueil et d’inconditionnalité de la Fondation », conclut Eric Yapoudjian.

Vous aussi, mobilisez-vous en soutenant les actions de la Fondation de l’Armée du Salut pour venir en aide aux plus fragiles.

Merci d’avance !

Blocks
Type de la publication
Actualité