Type de la publication
Actualité

La Fondation de l’Armée du Salut met à l’abri plus de 670 migrants

Publie le : 25 juillet 2017
Texte présentation

Depuis le 7 juillet 2017, la Fondation de l’Armée du Salut a mis à l’abri, à Paris et en région parisienne, plus de 670 migrants.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

Hommes seuls à la santé souvent fragile

Evacués des campements autour de La Chapelle (18e arrondissement) dans le nord de Paris, ils ont été accueillis dans des gymnases.

Image
Texte

Cinq gymnases se trouvent en région parisienne notamment dans les villes de Courbevoie (Hauts-de-Seine), Issy-Les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Vincennes (Val-de-Marne), Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis) et Corbeil-Essonne (l’Essonne) et le gymnase Daumesnil dans le 12e arrondissement de la capitale.

La mission confiée à la Fondation est de garantir la sécurité et les premiers besoins notamment la mise à l’abri, l’alimentation et l’hygiène.

Hommes seuls, à la santé souvent fragile avec une situation administrative précaire, ils seront accueillis et accompagnés par des travailleurs sociaux.

Tous les gymnases sont dotés lits et de sanitaires (douches et toilettes). Les migrants ont la possibilité de s’alimenter sur place, les repas sont livrés et chauffés sur place. Des cours de français, des activités culturelles et sportives leur seront proposés en attendant une orientation vers un centre d’accueil et d’orientation.

Dans le gymnase parisien du 12e arrondissement « des riverains se sont proposé pour faire des dons de vêtements et donner des cours de français », relève Christophe Piedra, directeur de la Cité de Refuge et en charge de la gestion du gymnase Daumesnil.

Type de la publication
Actualité