Type de la publication
Actualité

Le Général, Brian Peddle, a signé la déclaration en faveur de l’équité en matière de vaccins de l’Organisation mondiale de la santé

Publié le : 5 mars 2021
Texte présentation

Brian Peddle, général de l’Armée du Salut mondiale, a rejoint les chefs d’Etat, les personnalités religieuses, sportives, culturelles et les organisations caritatives mondiales en signant la Déclaration sur l'équité en matière de vaccins de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Image à la une
Le Général, Brian Peddle, chef mondial de l’Armée du Salut, a signé la déclaration en faveur de l’équité en matière de vaccins de l’Organisation mondiale de la santé
Blocks
Redacteur
Texte

En signant cette déclaration le 2 mars 2021, le général remercie Dieu pour le vaccin qu’il décrit comme une « réponse à la prière ». Mais il ajoute : « Nous savons que tous les pays n’ont pas [encore] accès au vaccin. Les défis liés au coût et à la logistique doivent encore être surmontés. Et nous continuons, alors, à prier pour la justice et la distribution équitable des vaccins dans le monde. »

L'Armée du Salut soutient l'appel de l'OMS
pour que tous les gouvernements travaillent ensemble dans la solidarité

La Déclaration sur l'équité en matière de vaccins a été lancée après une annonce le 18 janvier par le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus (Directeur général de l'OMS) selon laquelle « le monde est au bord d'un échec moral catastrophique - et le prix de cet échec sera payé avec des vies et des moyens de subsistance - dans les pays parmi les plus pauvres du monde ». L'Armée du Salut soutient l'appel de l'OMS pour que tous les gouvernements travaillent ensemble dans la solidarité - et dans chacun de leurs meilleurs intérêts - pour s'assurer que, dans les 100 premiers jours de l'année, la vaccination des agents de santé et des personnes âgées ait lieu dans tous les pays. 

Les citoyens sont également encouragés à rejoindre la campagne. La pétition de l'OMS peut être signée ici : Déclaration en faveur de l’équité en matière de vaccins

Block: Texte + Image
Texte

La déclaration sera envoyée aux pays et aux entreprises pour s'assurer que, d'ici la Journée mondiale de la Santé, qui a lieu le 7 avril, les vaccins contre la COVID-19, soient administrés à chacun dans tous les pays du monde. La réussite de cette campagne sera le symbole de l'espoir. L’espoir d’affronter à la fois la pandémie et les inégalités qui en sont à la racine. L’espoir d’affronter tant de défis sanitaires mondiaux.

Se faire vacciner est un moyen pour nous tous de montrer notre amour les uns pour les autres

L’adhésion à la campagne de l’OMS pour l’équité en matière de vaccins par le Général s’articule avec une campagne de publication d’affiches et de messages de santé publique réalisés par l’Armée du Salut et traduite dans plus d’une douzaine de langues et la diffusion d’un message vidéo co-présenté par le général et la commissaire Rosalie Peddle, Présidente mondiale des Ministères de la femme. Les dirigeants internationaux du mouvement réfléchissent à la manière dont la COVID-19 peut être vaincue « ensemble » et exhortent les salutistes et leurs amis à se faire vacciner quand il leur est possible dans leur propre pays.

« Ensemble, nous nous sommes élevés les uns les autres », note le général. « Ensemble, nous avons prié. Ensemble, nous avons changé notre comportement pour réduire la propagation du virus. Nous nous sommes lavé les mains, nous avons respecté les gestes barrières et nous avons continué à porter des masques. »

Texte

Maintenant, il y a une nouvelle mesure que nous pouvons prendre pour nous protéger les uns les autres », déclare la commissaire Rosalie. « Nous devons obtenir le vaccin. »

« Nous sommes reconnaissants à Dieu pour la manière dont les scientifiques et les chercheurs ont travaillé pour développer ces vaccinations », ajoute-t-elle. « Ils sont en sécurité. Ils ont été minutieusement testés. Et ils nous offrent une protection contre le virus. »

Le général conclut : « Nous vous exhortons à vous faire vacciner lorsqu'il sera possible dans votre pays. Nous pensons que se faire vacciner est un moyen pour nous tous de montrer notre amour les uns pour les autres, de nous protéger les uns les autres. Ce n’est qu’après que nous pourrons, ensemble, vaincre la COVID-19. »

Type de la publication
Actualité