Type de la publication
Actualité

Traite des êtres humains : journée de prière le 23 septembre

Publié le : 19 septembre 2018
Texte présentation

Chaque année, des milliers d'hommes, de femmes et les enfants tombent entre les mains des trafiquants, dans leur propre pays et à l'étranger. A l’échelle internationale, l’Armée du Salut participe depuis des années à la lutte contre la traite des êtres humains et consacre, ce dimanche 23 septembre, une journée annuelle de prière pour les victimes de la traite des êtres humains.

Image à la une
Journée prière traite êtres humains
Blocks
Redacteur
Texte

L'Organisation des Nations Unies définit la traite des personnes comme « un crime grave et une violation grave des droits de l'homme. Chaque année, des milliers d'hommes, de femmes et les enfants tombent entre les mains des trafiquants, dans leur propre pays et à l'étranger. Presque tous les pays du monde sont concernés par cette traite, dont sont victimes des personnes tant dans leur pays d'origine, que dans des pays de transit ou de destination pour celles et ceux en exil. L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONDUC), en tant que gardienne de la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et des Protocoles s'y rapportant, aide les États dans leurs efforts pour mettre en œuvre le Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes. A l’échelle internationale, l’Armée du Salut participe depuis des années à cette action et consacre, ce dimanche 23 septembre, une journée annuelle de prière pour les victimes de la traite des êtres humains. Sources à consulter :

- Les documents ressources mis en ligne sur le site de l’Armée du Salut Internationale : https://www.salvationarmy.org/ihq/antitrafficking

- La Convention NU contre la criminalité transnationale organisée et les Protocoles: http://www.unodc.org/unodc/fr/treaties/CTOC/

Type de la publication
Actualité