La crise sanitaire a provoqué l’appauvrissement de milliers d’étudiants. A cause de la Covid, certains ont perdu leur seule source de revenu : leur emploi étudiant. Le poste de la Congrégation de l’Armée du Salut de Marseille leur vient en aide et a augmenté le nombre de colis alimentaires distribués. Un soutien essentiel au cœur de cette période éprouvante.
Face à l’explosion de la précarité liée à la Covid-19, la maraude « Bonjour » de l’Armée du Salut, lancée en avril 2017, répond plus que jamais à un besoin vital : distribuer tous les matins un petit-déjeuner aux sans-abris isolés et fragilisés par la crise sanitaire. Immersion dans une maraude cruciale pour la survie alimentaire comme sociale des sans-abris. 
Dans un courrier cosigné par la Fondation de l’Armée du Salut et adressé au Premier ministre le 6 avril, l’Uniopss demande une nouvelle fois la reconnaissance par l’Etat du travail réalisé par les professionnels du secteur social au service de la lutte contre la précarité, qui concerne 10 millions de nos concitoyens.
Images alarmantes de longues files d’attente qui se forment dans les rues, devant les associations qui distribuent de l’aide alimentaire. La crise sanitaire de la Covid-19 a considérablement augmenté la pauvreté et plongé dans la misère des milliers de personnes.
Paula, 22 ans, fait partie de ces jeunes prêts à s’investir pour aider, au cœur de la crise sanitaire, les plus défavorisés d’entre nous. Aujourd’hui, cette jeune pâtissière apporte ses services et donne de son temps aux personnes vivant à la rue, qui bénéficient des petits-déjeuners offerts par la Fondation de l’Armée du Salut à la Gaîté lyrique, à Paris. Rencontre.
Ammar Bachir, 36 ans, est un bénévole très investi à l’Armée du Salut à Paris, en particulier au service des personnes âgées. Une question de culture, souligne-t-il. Témoignage recueilli à l’automne 2020.

Devenir Bénévole

Chaque personne a des compétences qui peuvent être utiles aux personnes fragiles. Aide alimentaire, cours de français, accompagnement des personnes âgées, animations. Venez découvrir nos différentes missions de bénévolat.

Devenir Salarié

Près de 100 métiers sont exercés chaque jour au service des personnes accueillies dans les différents domaines tels que l’insertion sociale, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, le secteur social et le secteur sanitaire. Et s’il y avait un emploi pour vous dans l’Armée du Salut ?

Devenir Soldat

Un soldat est une personne qui croit en Dieu et fréquente un poste (paroisse) de la Congrégation de l’Armée du Salut et qui décide de s’engager en faveur de son église.

Trouver un Etablissement ou un Poste

Vers un accompagnement sur-mesure
L’Institut Nazareth accueille des enfants et adolescents pour leur permettre de construire des relations plus apaisées avec les autres et de se penser comme des jeunes avec des compétences et des projets. Il s'agit, avec la Villa Blanche Peyron de Nîmes, de l’un des deux Instituts Thérapeutiques Éducatifs et Pédagogiques (ITEP) de la Fondation de l’Armée du Salut. Il reçoit des enfants et des adolescents présentant des difficultés psychologiques importantes dans leur adaptation à la vie scolaire et sociale, qui entraînent un rapport difficile aux autres et aux apprentissages (décret de référence 2005-11 du 6 janvier 2005).
Si les parents en situation d’impuissance sont les premiers à se tourner vers l’Institut Nazareth par le…

Institut Nazareth

13 Rue de Nazareth

Montpellier 34090

43.6227124
3.88118970000005

04.99.58.21.21

Type : I.T.E.P (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique)

Directeur :

Patrick MARDILLE-VIDAL