Type de la publication
Actualité

Des innovations techniques pour faciliter la réouverture des EHPAD

Publie le : 11 juin 2020
Texte présentation

Alors que les EHPAD rouvrent progressivement leurs portes, la Résidence Boris Antonoff, une maison de retraite médicalisée de la Fondation de l’Armée du Salut, à Saint-Malo, vient d’installer une borne qui prend la température des visiteurs et vérifie qu’ils portent un masque. Un dispositif de prévention qui rassure les équipes, les résidents et leurs familles.

Image à la une
don coronavirus, faire un don covid, aider en faisant un don covid EHPAD senior
Blocks
Redacteur
Texte

La Résidence Boris Antonoff, premier EHPAD
de l'Armée du Salut à tester ce dispositif

Température inférieure à 37,9°C et port du masque, la jeune femme venue rendre visite à sa grand-mère peut librement entrer dans l’EHPAD. « Si la borne relève une température de 37,9°C, la personne n’a pas accès à l’établissement. Et si la borne détecte l’absence de masque, les portes de l’EHPAD ne s’ouvrent pas, car l’appareil est synchronisé avec les portes d’entrée », explique Valérie Mercier, directrice de la Résidence Boris Antonoff, qui accueille 80 personnes âgées dépendantes et particulièrement vulnérables face au Coronavirus. La fièvre étant l'un des signaux d'alerte de l'infection au virus. 

Depuis fin mai, le passage devant ce totem est obligatoire pour chaque visiteur extérieur qui veut franchir la porte d’entrée de l’EHPAD. En une poignée de secondes, la borne prend la température frontale du visiteur et détecte le port du masque. Sur les 10 EHPAD que compte la Fondation de l’Armée du Salut en France, la Résidence Boris Antonoff à Saint-Malo est le premier établissement à se doter d’un tel dispositif. 

 

Block: Texte + Image
Texte

Une sécurité nécessaire pour protéger les résidents

« Depuis l’installation de la borne, nous avons au quotidien des retours positifs des médecins et ambulanciers. Et les familles trouvent bien entendu que c’est une sécurité nécessaire pour protéger leurs proches accueillis au sein de la résidence », constate l’équipe de la Résidence Boris Antonoff.

Cette borne est donc fortement utile par mesure de prévention alors que les EHPAD rouvrent progressivement leurs portes aux familles des résidents. Surtout qu’à ce jour, aucun résident accueilli de l’établissement n’a heureusement été diagnostiqué positif au covid-19.

Les données collectées étant effacées dans la seconde, le dispositif est conforme aux recommandations de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés de France). Il pourrait être généralisé dans les 9 autres EHPAD et structures accueillant des personnes vulnérables et en situation de handicap de la Fondation de l’Armée du Salut en France. 

Mayore LILA DAMJI

Type de la publication
Actualité