Type de la publication
Actualité

Eté 2020 : plus que jamais l’Armée du Salut maintient son aide alimentaire d’urgence

Publie le : 10 août 2020
Texte présentation

Après la crise de la covid-19, l’été. Alors que le confinement a mis un grand nombre de personnes en difficulté, la période estivale est la saison de tous les dangers pour les personnes à la rue qui survivent grâce à l’aide alimentaire. En effet, malgré les besoins, un grand nombre d’associations ferment temporairement leurs portes faute de bénévoles. Heureusement, l’Armée du Salut maintient ses distributions alimentaires. Retrouvez les villes où notre action se poursuivra.                     
 

Image à la une
coronavirus, aide alimentaire, urgence alimentaire, exclusion, sans abri, SDF, solidarité
Blocks
Redacteur
Texte

Cet été 2020 sera encore plus dur que les précédents. Il est désormais clair que la crise du Covid-19 a précarisé davantage celles et ceux qui l’étaient déjà, comme elle a fragilisé de nombreuses personnes jusqu’ici préservées. C’est un phénomène inquiétant que les salariés et bénévoles de l’Armée du Salut mesurent sur le terrain, à Paris comme partout en France. La reprise des expulsions locatives, le 11 juillet dernier, n’a fait qu’accroitre les difficultés.

Chaque année, la Fondation de l’Armée du Salut distribue 4,5 millions de repas au sein de ses établissements ou par le biais de l’aide alimentaire d’urgence. Cet été, cette dernière s’amplifie et prend la forme de plusieurs milliers de repas servis, dans plusieurs villes en France, grâce à la mobilisation de plus de 400 bénévoles et salariés de l’Armée du Salut.

Cette aide d’urgence est mise en place à travers différents dispositifs comme les maraudes, les « soupes de nuit », les repas dans les restaurants sociaux, les épiceries sociales ou encore les colis alimentaires.

Block: Texte + Image
Texte

A Paris, les petits-déjeuners et les soupes de nuit continuent leur service

Dans la continuité des actions menées tout au long de l’année, des petits-déjeuners sont distribués chaque matin à plusieurs centaines de personnes en situation de fragilité. A partir de la Gare de l’Est, des maraudes constituées d’une équipe mobile de bénévoles de l’Armée du Salut vont à la rencontre des sans-abris quotidiennement durant plusieurs heures. Des petits-déjeuners sont également distribués tous les matins à proximité des campements de personnes migrantes dans le nord-est parisien. Par ailleurs, des colis alimentaires sont constitués régulièrement pour des familles et des associations à partir d’une plateforme à Saint-Denis.

A Paris, dans son Centre Léon-Jouhaux, près de la Place de la République (11 rue Léon-Jouhaux, 10ème), l’Armée du Salut continuera de distribuer, entre juillet et août, entre 500 et 600 repas par soir dans le cadre de ses « soupes de nuit », en s’adaptant aux contraintes de la crise sanitaire. En 2019, près de 150 000 repas ont été servis aux soupes de nuit à Léon-Jouhaux par 600 bénévoles.

Texte

A Marseille, près de 600 repas distribués quotidiennement tout au long de l’été

Le restaurant social du Centre d’Hébergement et Réinsertion Sociale (CHRS) Résidence William Booth, à Marseille (190, rue Félix Pyat, 3ème arrondissement) poursuit son activité pendant l’été. En raison des gestes barrières à respecter, entre 200 et 400 sachets repas complets (entrée, plat pouvant être réchauffé avec viande ou poisson, fromage, dessert) sont préparés et distribués chaque jour à des personnes référencées par le 115 et hébergées en hôtel social. Par ailleurs, une cinquantaine de colis alimentaires est préparée pour des familles aidées par une association de quartier, et 150 repas par jour sont cuisinés pour les personnes accueillies au CHRS. 

En outre, des paniers solidaires, composés de produits frais fournis par la Banque alimentaire, sont distribués une fois par semaine à plusieurs dizaines de personnes accueillies dans les appartements et les studios du CHRS.

Au total, près de 600 repas sont distribués quotidiennement par l’Armée du Salut, à Marseille, pendant la période estivale.

 

Block: Texte + Image
Texte

A Lyon, le restaurant social poursuit son service tout au long de l’été

Tout au long de l’été, le restaurant social de Lyon Cité (131, avenue Thiers, Lyon 6ème) fonctionne 7 jours sur 7 et accueille notamment des mineurs isolés, des jeunes majeurs, des familles, des demandeurs d'asile, des femmes seules avec enfants ainsi que des bénéficiaires du Centre Communal d’Action Social (CCAS) de
la ville de Lyon. Le restaurant sert quotidiennement des repas complets et équilibrés à environ 350 personnes, principalement à midi.

Le service est assuré par une dizaine de salariés, certains étant eux-mêmes en insertion professionnelle. Les bénéficiaires sont sensibilisés aux gestes barrière et aux réflexes à adopter pour s’hydrater régulièrement lors des grandes chaleurs. 

En outre, Lyon Cité poursuit pendant l’été la distribution de colis alimentaires destinés aux familles hébergées dans ses Centres d’hébergement, où plus de 1200 personnes sont accompagnées

Type de la publication
Actualité