Type de la publication
Actualité

Théâtre, transmission et travail à la Cité de Refuge

Publie le : 5 octobre 2018
Texte présentation

Présentée par la compagnie Influenscènes à la Cité de Refuge, à Paris, les 13 et 14 octobre, la pièce Robertino parle de la rencontre de Le Corbusier, l’architecte concepteur de la Cité, avec un jeune qui deviendra son apprenti. Une pièce qui parle de transmission et de main tendue – des valeurs que ce centre d’hébergement et de réinsertion sociale de la Fondation de l’Armée du Salut met en œuvre au service des centaines de personnes qu’il accueille chaque année, en particulier dans ses chantiers d’insertion.

Image à la une
Blocks
Redacteur
Texte

Robertino, un garçon de 12 ans pêcheur d’oursins sur la côte niçoise, est des¬tiné à devenir plombier comme son père. Il croise par hasard un certain Le Corbusier, architecte de renom, en vacances sur la Côte d’azur, et tout son destin va en être bouleversé... C’est le sujet de Robertino, une pièce adaptée d’un récit de Louise Doutreligne, produite par la compagnie Influenscènes et représentée à Paris, samedi 13 et dimanche 14 octobre, à la Cité de Refuge. Ce centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) de la Fondation de l’Armée du Salut, implanté dans le 13ème arrondissement et où vivent et sont accompagnées plusieurs centaines d’enfants et adultes, seuls ou en famille, a été conçu, au début des années 1930, par Le Corbusier, l’un des architectes modernistes les plus renommés de cette période. Robertino donne une vision inattendue de Le Corbusier, capable de tendre la main vers un enfant rebelle et de l’aider à se construire.

Image
Texte

Depuis plusieurs années, ce CHRS accueille des expositions et des manifestations culturelles, chorégraphiques ou musicales, en partenariat avec de nombreux artistes et organismes. « Avec Robertino, on aborde les valeurs d'apprentissage, de transmission, de main tendue, autant de thèmes qui résonnent avec nos propres missions de réinsertion sociale, en particulier dans le cadre de nos chantiers d'insertion », souligne Gilles Pineau. L’accès à un emploi durable est un objectif prioritaire et plusieurs dizaines de personnes travaillent déjà dans plusieurs chantiers d’insertion de la Cité de Refuge (restauration, ménage, etc.). Un nouveau chantier, consacré à l’événementiel, vient de démarrer, fin septembre. « Le parcours évènementiel permet de proposer une reprise d’activité à des personnes n’ayant pas travaillé depuis une longue durée, pour acquérir les compétences d’agent d’accueil, agent de manutention ou serveur » poursuit Cédric Hervé, directeur adjoint de l’établissement. « Nous travaillons en partenariat avec une entreprise spécialisée dans la gestion d’évènement, et cette co-construction facilite ensuite l’accès à des emplois durables aux salariés en insertion à la fin de leur parcours. » « En accueillant ces représentations de Robertino, la Cité de Refuge organise une première action d'envergure auquel les salariés en insertion du nouveau chantier événementiel participent et permet la rencontre de publics qui défendent la culture et le lien social », conclut Gilles Pineau.

Robertino, samedi 13 octobre, 20h, et dimanche 14 octobre, 17h.

Tarif : 17 ou 12 euros, achat des billets sur https://www.billetweb.fr/robertino-lapprenti-de-le-corbusier ou sur place

Cité de Refuge, 12 rue Cantagrel, Paris 13ème, métro 14 Bibliothèque François Mietterrand, tram T3a Marye Basté

Pour consulter le dossier de presse, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les deux premiers chantiers d’insertion de la Cité de Refuge : https://www.armeedusalut.fr/actualites/info/chantiers-insertion-reelle-solution-pour-retrouver-emploi

Type de la publication
Actualité